Ted 2 de Seth MacFarlane

Trois ans après son apparition, l'ours en peluche le plus vulgaire du cinéma revient pour notre plus grand plaisir. Si Mark Wahlberg est toujours là pour seconder notre ours et sa belle compagne Jessica Barth, c'est Mila Kunis qui quitte l'aventure et qui laisse la place à la belle Amanda Seyfried. Alors, Ted 2, au niveau du 1er ?

Synopsis

Marié depuis peu, les nouveaux mariés, Ted et Tamy-Linn, souhaitent énormément avoir des enfants. Mais pour cela, Ted doit prouver qu'il est une personne, donc un être humain, au juge.

Critique

trio_ted2"On prend les mêmes et on recommence", c'est ce que l'on pense en entrant dans la salle pour voir les aventures de John (Mark Wahlberg) et son ours en peluche préféré : Ted. Et effectivement, les ingrédients du succès du 1er sont bien là : Humour irrévérencieux, acteurs qui en font des caisses, quelques surprises... et on s'aperçoit que là où beaucoup de suites se sont plantées en reprenant les clés du 1er opus, ce n'est pas le cas pour Ted 2.

Comment Ted 2 réussit-il donc à nous faire rire, au point de nous faire dire qu'il est même supérieur que le 1er ? Trois raisons semblent expliquer cela.

Premièrement, l'humour. Si Ted était une tentative pour MacFarlane, ce dernier semble maintenant savoir où sont les limites, et surtout ce qu'attendent les spectateurs. Le frein a main est donc lâché, et rien ne nous sera épargné : blagues potaches, qui mettent parfois mal à l'aise, glauques... tout y est pour le plus grand plaisir des spectateurs qui, si ils partagent l'humour de MacFarlane, garderont le sourire tout le long du film, et lâcheront certainement quelques beaux éclats de rire. Quelques références bien senties à la culture geek (rappelons que c'est une habitude de MacFarlane, avec notamment l'apparition de Doc et la DeLorean dans Albert à l'Ouest) combleront un peu plus les fans.

amanda_seyfriedLa seconde raison de la réussite de Ted 2 est son casting. On retrouve quelques valeurs sûres du premier opus comme évidemment Mark Wahlberg en compagnon potache et Jessica Barth dans le rôle de la pulpeuse (et un peu débile) compagne de Ted. Les retrouvailles marchent bien aussi avec les seconds rôles plus "crétins" comme Donny (Giovanni Ribisi), Guy (Patrick Walburton) et évidemment Sam J.Jones, aka Flash Gordon. Mila Kunis (qui semblait un peu perdue dans Ted) se voit remplacée par une Amanda Seyfried qui semble réellement s'éclater dans cette équipe. Son apparition est une vraie bouffée de fraîcheur pour le film et apporte son lot de gags très bien sentis.

tamy-linn-ted2Enfin, l'histoire de Ted 2, derrière les blagues potaches, marche bien, et on finit par trouver qu'elle n'est peut-être pas juste une trame simple servant à enquiller des sketchs, mais est vraiment construite. Evidemment, on reste loin de la subtilité scénaristique d'un Autant en emporte le vent, mais on sent l'histoire fonctionnelle même sans les blagues.

Et c'et ainsi qu'en sortant dans la salle, on se dit que MacFarlane a pris les mêmes et a recommencé. Oui, mais il a su améliorer les points faibles du premier opus, tout en se lâchant sur l'humour potache et trash. Et oui, c'est vraiment réussi.

3 comments

  1. Anonymousse 4 août, 2015 at 11:14

    Au hasard j’ai regardé The interview sur IMDB qui est aussi à 6.7 et pourtant c’est une bouse monumentale. IMDB est pas vraiment une référence unique.

Leave a reply