Fight Club et les Pixies

Adaptation du roman du même nom de Chuck Palahniuk, le film de David Fincher est entré il y a bien longtemps dans le Panthéon du cinéma. Le génial personnage Tyler Durden évoque toujours un souvenir particulier dans ma tête, mélange de violence nécessaire et de classe un peu sale... Le duo Brad Pitt/Edward Norton fonctionne à merveille accompagné d'une bonham parker névrosée à souhait ! Sans aucun spoiler (parce oui, certains ne l'ont encoee jamais vu !), je peux dire que la fin du film est excellente. La senquence finale est magnifique.

C'est à ce moment précis que se lance Where Is My Mind des Pixies. Cette chanson est issue de l'album Surfer Rosa dont le style général rappelle des souvenirs lointains. Premier vrai album des Pixies, il est considéré comme une oeuvre majeure des années 80.

Pixies_Surfer_Rosa_Album_Pochette

En l'écoutant, on a envie de remettre un canapé dans son garage, d'inviter tout ses potes et de boire des bières en mode teenager. Musique forte crachée sur des enceintes grésillantes... Un album qui appelle la nostalgie. La majorité des titres est d'un style quasi-identique et donne juste envie de sauter sur place. Quelques titres sortent quand même du lots tels Bone Machine, Gigantic et Cactus. Et soudain, au milieu de cet amas de rock alternatif assez répentitif, démarre Where Is My Mind... Qui est une sorte d'OVNI sur cet album.

Un riff dingue qui colle au cerveau, une voix qui transporte, une rythmique bien différente... et bien sur l'univers de Fight Club qui se prête parfaitement au style ! Un album que tout le monde se doit d'avoir en disque/mp3/CD car il est un classique qui fait son effet quelque soit ses goûts musicaux !

N'hésitez pas à réagir en commentaires pour contribuer au développement des articles et théories ! Vos avis sont toujours appréciés et sont bien sûrs lus par la Redak Oblikon ! Et qui sait, peut-être que votre opinion sera la prochaine grande analyse d'un film ou d'une série.

Laisser un commentaire