Explication The Haunting Of Bly Manor

Une “Ghost story” ou une “Love story” ?

Finalement, là est toute la question de cette saison. Avec Haunting of Bly Manor, nous avons plutôt l’impression qu’on nous raconte des histoires d’amour et pas de fantômes. A la fin du dernier épisode, nous avons même le droit à la conscience de ce questionnement avec le retour au présent et la jeune mariée qui dit à la conteuse: “C’est plus une histoire d’amour qu’une histoire de fantômes”, ce à quoi répond la conteuse: “n’est-ce pas foncièrement la même chose ?”. Plutôt niais et facile, on vous l'accorde, et surtout, n’était-ce pas un moyen pour les créateurs de justifier le fait que cette nouvelle saison soit beaucoup moins portée sur l’histoire de fantômes et d’horreur que la première saison, beaucoup plus riche et psychologique a suscité à notre sens ?

Les discussions sur l’Amour sont, tout de même, exploitées avec assez de finesse et de sensibilité pour se prendre au jeu. Ainsi, plusieurs conversations sur l’amour ont fait écho à nos oreilles et méritent d’être rapportées:

Lorsque Hannah dit à Becs que pour qu'une relation soit oubliée, il faut la couper en deux, Rebecca lui répond: “not every life has a half, does it?” ("On ne peut pas toujours couper une vie en deux, n’est-ce pas ?")

Le rapport entre amour et possession est un sujet bien présent aussi: Lorsque Hannah parle à Rebecca et lui fait savoir qu’elle n’est pas obligée de s’oublier pour ressentir l’amour; chose à laquelle Bcs répond que si, bien sûr. [ “You don't have to lose yourself to feel love”...”But you do, don't you”].

La fin de la série

Le dernier épisode est consacré à la vie des résidents de Bly après avoir "vaincue" Viola, la dame du lac qui, nous le rappelons, portait Flora pour l'emporter avec elle dans le lac, jusqu'à ce que Dani prononce les mots magiques du tuck-in: "It's you. It's me. It's us". Par cela, Dani n'a pas seulement libérée Flora d'une mort certaine, mais aussi toutes les âmes de Bly qui étaient vouées à errer éternellement dans le manoir. Mais, en faisant ça, elle s'est aussi sacrifiée car elle a invitée Viola à prendre possession de son corps quand bon lui semblait. Malgré sa vie avec Jamie, elle sent la présence constante de Viola en elle et finit par se suicider à Bly Manor. Jamie la retrouve, gisante, qu fond du lac, incapable de la toucher..

Il semblerait qu'après tant d'émois, Henry devienne un parent plus présent et que la famille Wingrave, ainsi que Jamie et Flora qui sont en couple, partent tous s'installer aux Etats-Unis. Owen, quand à lui, emporte la mémoire de Hannah avec lui et part ouvrir son propre restaurant à Paris, comme ils avaient prévus de le faire du vivant de cette dernière. Maintenant, la question est la suivante: à quel moment Owen et Hannah sont-ils tombés amoureux ? Avant ou après la mort de cette dernière ? Techniquement, ils se sont rencontrés avant, bien sûr. Mais, finalement Owen n'a t-il pas découvert Hannah que lorsqu'elle était fantôme, et de ce fait, est tombé amoureux d'un fantôme ?​

Au risque d’avoir oublié que toute cette histoire ait été contée par une des invitées du mariage de deux jeunes américains, nous y revenons progressivement. L'histoire, enfin terminée, laisse plusieurs pistes qui n'incombent qu'à nous de les lier ou non.​​

La toute fin nous laisse un peu perplexe avec le dévoilement de l'identité de la mariée qui prétend que son deuxième prénom est Flora, ce qui est étrange (il faut se rappeler que Flora et Miles, en grandissant, ont complètement oublié tout ce qu'il s'est passé à Bly Manor. Pour eux, il ne s'agissait que d'un endroit où ils passaient leurs vacances d'été finalement). Tout cela laisse entendre qu'il se pourrait que l'histoire ait été contée à la Flora concernée, et qu'elle s’apprête à se marier. Et par un simple flashback, les auteurs nous laissent entendre que la mystérieuse conteuse n'est autre que Jamie, qui a vécu depuis toutes ces années aux Etats Unis, d'où l'appropriation (un peu trop propre ?) de son accent américain. Pareil pour Flora et Miles qui sont désormais naturalisés américains. Quant à Owen, nous suspectons également qu'il ait été parmi les invités, ayant gardé d'ailleurs son accent anglais, puisqu'il s'agissait du blagueur du début de saison lors du discours pour les jeunes mariés.​

Peut être que la fin est facile, que la présence et la longue histoire sur beaucoup de personnages pouvaient être évitées. nous pensons notamment à l'épisode entier consacré à Viola et son héritage, qui faisait davantage référence au conte qu'à un véritable socle de narration pour comprendre le manoir hanté .

Peut être aussi que nous pouvons maintenant vous dire que la saison 1 était quand même meilleure. Qu'en pensez-vous ?

Une BO enivrante et un trailer pour vous donner "l'eau à la bouche" !

1 2 3 4 5 6

Leave a reply