Explication du film MIDNIGHT SPECIAL et de sa fin

Ce que n'est pas Alton !

midnight-special-paul-sevierLes premières hypothèses que le spectateur construit au fil de l'eau sont balayées une par une. Non, Alton ne semble pas le résultat d'une opération gouvernementale. Premièrement car le gouvernement semble n'avoir aucune connaissance de l'existence du garçon, deuxièmement car vu la teneur des secrets auxquels il accède, le gouvernement ne se poserait pas de questions. Non, Alton n'est pas non plus un extra-terrestre ! Du moins, il a deux parents biologiques apparemment humain... Difficile d'argumenter en ce sens !

La piste la plus logique et viable serait d'accepter que Alton est le fruit d'une évolution naturelle de l'humanité vers une sur-humanité, dont certaines familles auraient des prédispositions génétiques (mais nous reviendrons sur ce dernier point).

Est-il un surhomme au sens Nietzschéen ?

Le concept de Surhomme a été développé par Nietzsche et MIDNIGHT SPECIAL propose une lecture originale de ce sujet. Le Surhomme n'a pas pour objectif de remplacer l'humanité et n'est normalement pas le fruit de l'évolution naturelle. Exit donc notre théorie précédente ! Sauf que d'autres points nous semblent suffisamment intéressant pour étendre l'analyse.

midnight-special-paul-sevier-altonLe point du dépassement du nihilisme (en gros, la négation de l'être) par le Surhomme permettraient une transfiguration de l'existence, s'affranchissant les notions de religion, de rédemption, de pardon. L'espèce humaine telle que nous la connaissons serait abolie au profit d'une société meilleure que jamais, qui pourrait être représentée par les fameux êtres de lumière du monde parallèle. Alors que MIDNIGHT SPECIAL baigne dans un environnement religieux représenté par la secte du Ranch, Alton dépasse toutes ces notions.

Alton est au contraire très calme, son comportement transcende les émotions, semble décorellé de toute irrationalité. En quelque sorte, il agit comme une "machine" ou ce Surhomme de Nietzsche. Alton se dégage de toute religion car pas une seule fois il n'évoque le Ranch ou un attachement particulier à une croyance, alors qu'il a toujours grandit dans cet environnement. Le jeune garçon est aussi un bel emblème du danger de l'enfermement religieux qui nuit à l'épanouissement. C'est uniquement lorsqu'il devient libre qu'il peut se dépasser.

Bref, sans trop de convictions, nous dirons que le Surhomme n'est pas nécessairement avéré...

Alton est-il plutôt une sorte de Superman ?

Est-il un alien ? Nous avons déjà dit que non, mais le parallèle avec le Superman de DC Comics est très fort.

midnight-special-supermanAu delà du clin d’œil évident lorsque le jeune garçon lit la bande dessinée dans la voiture et à l'hôtel, les inspirations à l'univers du natif de Krypton sont très nombreuses ! Par exemple, le fait que le  soleil soit une source majeure du développement de pouvoirs de Alton est évidemment tout à fait semblable au fait qu'une partie des pouvoirs de Superman lui sont donnés par le Soleil de notre système solaire. Du côté des pouvoirs, c'est déjà plus flou mais nous pouvons tout de même lister ce qui se rapproche d'une super-ouïe et un clin d’œil bien plus clair au travers des yeux émettant un rayons lumineux. Pour Superman, c'est un rayon laser rouge très foin à tendance destructrice, pour Alton, un gros laser bleu de "communion".

A la différence de Superman, Alton n'est pas un super-héros. Il ne semble pas très intéressé par sauver les humains des dangers qui les guettent.

La seule et unique piste d'explications qui reste est bien sûr l'évolution naturelle de l'humanité vers un nouveau statut, une nouvelle forme. Alton est biologiquement né de parents humains mais se découvre être autre chose. Est-ce un processus de transformation initié volontairement par les êtres de lumière sur certains individus humains ? Ou est-ce une caractéristique génétique ? Nous penchons plus pour la seconde option du fait des dernières images du film, relativement ambiguës...

Analyse du monde parallèle de MIDNIGHT SPECIAL

MIDNIGHT SPECIAL afficheLors de l'explosion finale générée par Alton et qui couvre plusieurs centaines de milliers de kilomètres sur la surface de la Terre, on découvre une nouvelle civilisation vivant dans un monde parallèle. Alton indique que cette civilisation surveille l'espère humaine depuis très longtemps, mais sans nous dévoiler les objectifs de cette surveillance. Mais l'on peut donc suspecter que c'est un monde relativement ancien qui a grandit en parallèle de l'humanité telle que nous la connaissons. Il parait aussi évident que c'est la première fois que ce monde parallèle est dévoilé aux humains de manière aussi importante !

Il est force de constater que cette civilisation est bien plus avancée technologiquement, à la manière d'un Tomorrowland (Voir notre explication du film A la poursuite de demain). Les êtres de lumières sont définitivement humanoïdes, ce qui renforce l'hypothèse d'une évolution naturelle au fil des siècles et d'une sélection individuelle de ceux qui pourront franchir le "pont énergétique".

Nous n'en savons pas plus sur ce monde parallèle... sinon qu'il est totalement calqué sur la Terre telle que nous la connaissons, sans perturber notre développement... Les buildings des deux mondes se confondent sans se disloquer, et les êtres de lumière n’interagissent pas forcément avec les humains.

Le film MIDNIGHT SPECIAL reste évasif, poétique, ou bien énigmatique sur bien des sujets, laissant courir notre imagination.

Ce qui nous amène à ouvrir de nouvelles pistes sur l'origine de ces êtres de lumière !

N'hésitez pas à réagir en commentaires pour alimenter le débat de vos idées !

1 2 3 4 5

10 comments

  1. Geoffrey Bayle 16 mars, 2016 at 23:32

    Ah personnellement, j’ai vu dans cette scene de fin une explication toute simple qui rend le tout encore plus beau et poignant. Pour moi Roy était depuis le debut un “Autre” et a tout fait pour que son fils (biologique du coup) retourne avec ceux ci, leur monde semblant meilleurs. C’est tres coherent avec ce theme de la paternité, Roy se sacrifiant pour permettre a son fils de se sauver ( il attire l’armée loin, au lieu de retourner avec son fils.) C’est d’autant plus cohérent qu’il semble etre le personnage du film qui comprend le mieux la situation.

  2. Antoine Godbillon 17 mars, 2016 at 07:46

    En effet, c’est un point de vue très intéressant !!! Je n’avais pas vu ce niveau de lecture. Mais étant un “Autre”, il aurait du savoir que son fils avait besoin de “soleil” 😉

  3. aleKsson 18 mars, 2016 at 23:10

    Concernant cette fin, je vois surtout un père qui a retrouvé l’amour de son fils
    En effet durant toute une partie du film, on voit le père plutôt dur avec son fils, il le pousse à bout pour accomplir son destin, mais on ne voit pas trop d’amour dans leur relation.
    On comprend que cette relation a été perturbée par la secte (adoption du fils par le pasteur)
    Les 2 se retrouvent lors de la régénération du fils dans les bras du père face au lever du soleil.
    Lors de la scène finale le fils et Sarah descendent de la voiture, à ce moment là le père l’appelle et le regarde intensément, comme s’il venait de comprendre à quel point il l’aime au moment où il sait qu’il va le perdre …
    J’ai compris la scène de la prison comme une manière pour lui de se souvenir qu’il a un fils qu’il aime et qu’il a aidé à accomplir son destin …
    Et je n’ai pas remarqué cette lueur 😉

  4. aleKsson 18 mars, 2016 at 23:15

    Il y a beaucoup de questions dans le film ; pour quoi les parents abandonnent l’enfant à la secte ?
    Pour quoi le père le récupère et l’emmène coûte que coûte ?
    Pourquoi un enfant humain aurait-il de tels pouvoirs ?
    En gros j’ai vu ça comme une manifestation des “autres” présents depuis le début de l’humanité, qui auraient choisi un enfant pour être le lien entre les humains et eux, afin de se révéler (temporairement) et pourquoi pas créer une passerelle par la suite entre les mondes, pour amener les humains à évoluer ou un truc dans le genre …
    C’est tout frais dans ma tête je n’ai pas encore bien trié mes idées ..!

  5. Arrakeen 28 mars, 2016 at 23:34

    Moi la question qui me taraude, à la fin lorsque l’on voit Roy en prison c’est : quels sont ces fils électriques qu’il a dans les cheveux ? Dispositif pour la chaise électrique ?

  6. Isady 30 mars, 2016 at 08:34

    Exactement la même question mais moi je me suis plutôt dit que peut-être Roy était traité en hôpital psychiatrique et que peut-être tout ça ne s’était passé en fait que dans sa tête…

  7. Hamza Loucif 9 juin, 2016 at 22:18

    L’enfant ouvre un portail temporel vers le future de l’humanité, et c’est lui le premier humain qui a entamé son évolution et il constitue donc le liens entre notre époque et notre future

  8. Mathilda Bonioni 7 juillet, 2016 at 13:35

    Je suis d’accord, je pense que la lueur bleue est une manière pour le père de communiquer avec son fils. Son fils lui a envoyé une sorte de signe. Ils sont connectés. Les fils électriques j’ai pas compris non plus, Je pense que c’est parce que on fait beaucoup de tests sur lui étant donné qu’il est le père biologique d’Alton.

  9. guillot 15 août, 2016 at 01:08

    Pour ma part je suis d’accord avec l’hypothèse de Geoffrey Bayle. Je m’explique, outre la lueur que l’on aperçoit dans le regard de roy à la fin, il y a plusieurs points qui semblent aller dans ce sens.

    Premièrement, comme alton même si cela reste dans une moindre mesure, niveau expression des sentiments on est un peu léger avec roy (il ne décroche pas un sourire tout le long du film) mais cela me dirais vous pourrais être expliqué par la situation.

    Deuxièmement, lorsque les autorités ont emmené alton, roy abattu fait remarquer à sarah que alton et son destin était sa seul raison de vivre(sympa pour elle au passage), puis se dirige vers la route comme sur le point de se jeter sous un camion (qui passe au moment-là d’ailleurs)l’ « autre » aurait-il faillit à sa mission ?

    N’oublions pas le regard qu’échange père et fils dans la voiture lors de la fuite de sarah et alton vers la fin. C’est le troisième point.

    Et pour finir mon quatrième point, lorsque le monde superposé apparait, roy même si il conduit la voiture ne semble pas plus intéressé que ça par l’apparition. (Mais cela reste peut être subjectif de ma part)

    Pour conclure, Le film qui raconte l’histoire de ce garçon qui s’avéré être rien de moins qu’une clé permettant d’ouvrir un portail entre deux monde, ne peut avoir pour moi, que peu d’origine. Pour une raison inconnu certes, les « autres » ont souhaités entrée en contact avec les humains. Pour cela ils ont envoyés l’un des leurs « incarné » dans le monde humain afin de créer un hybride.

    Pourquoi ?

    Parce que incarné dans une enveloppe charnel un être de lumière est dans l’incapacité d’utiliser ces pouvoirs, probablement parce que ceux-ci détruirait l’enveloppe.

    Quelqu’un a fait remarquer que roy ne semblait pas savoir que le soleil soignerai son fils!
    Se sachant incapable d’utiliser ses dons et son fils déclinant en santé à chaque fois qu’il utilise son pouvoir, pourquoi penser autrement que si son fils s’expose, ses pouvoirs, ainsi plus puissant détruirai son enveloppe. (Ce qu’il dit à son fils dans la grotte) De plus les personnes du ranch expliquent qu’alton vit depuis très jeune la nuit et non plus le jour. Rappelons que roy vivait au ranch et qu’alton est le premier hybride. (Comment roy pourrait-il savoir ce qui se passerai ?)

    N’oublions pas non plus qu’il laisse le soin à alton d’expliquer ce qu’il ont vu après cette exposition solaire. (Le « on a vu un monde » de façon froide et détaché laisse quelques questions et la réponse qu’il fait à sarah dans la scène suivante encore plus.)

    Donc on pourrait penser que la dernière scène (roy aux yeux qui brille et qui sourit avant sa fin) est soit un message à ou de son fils (un genre de « coucou je vais bien ») ou l’ « autre » se rechargeant en pouvoir pour affronter la perte de son enveloppe charnel et rejoindre son fils de l’autre côté. (Le message télépathique dans la voiture se transforme donc comme quelque chose qui ressemblerait à « courage et a plus. »)

Leave a reply