Explication du film MIDNIGHT SPECIAL et de sa fin

MIDNIGHT SPECIAL : les thématiques abordées

Le film de Jeff Nichols n'est pas qu'un film de science fiction. Il donne plusieurs niveaux de lectures plutôt intéressants qui dépassent le cadre des genres cinématographiques, dont nous parlerons plus loin. Trois thèmes transverses à l'histoire se dégagent avec force : la Famille, la Religion et l'Engagement.

MIDNIGHT SPECIALFamille. Il est plutôt rare de voir tous ces sujets abordés avec autant de vigueur dans un film à la frontière entre le fantastique et la science fiction. La Famille est extrêmement présente, sans que l'on ne le sache dès le début. Les éléments de l'intrigue sont dévoilés petit à petit et l'on découvre que le thème central du film est la volonté d'un père de protéger son fils d'une secte, du gouvernement et des gens en général. Même dans Sixième Sens de M. Night Shyamalan, ou bien dans Tomorrowland (A la poursuite de demain), la famille est en retrait dans le premier cas, et absente dans le second. Dans MIDNIGHT SPECIAL, le père a une très forte influence, et lorsqu'il rejoint la mère (Kirsten Dunst), leurs choix communs deviennent irrationnels, dans l'unique objectif de protéger Alton et sa destinée.

Religion. Pourtant membre de la secte du Ranch, Roy Tomlin (Michael Shannon) n'hésite pas à en braver les membres même les plus éminents, afin de sauver son fils Alton. Car ce dernier est devenu le symbole de la parole de Dieu pour la centaine de pratiquant. Les yeux-lasers de Alton semblent d'ailleurs utilisés pour "communier"... Vivant en autarcie, la communauté du Ranch vénère Alton et les messages qu'il véhicule. Le Ranch reprend religieusement les "dires" de Alton sous forme de sermon et de prières, récités par leur leader Alvin Meyer (Sam Shepard). Le tout suivant une doctrine que l'on pourrait qualifier d'apocalyptique... Que représente donc le vendredi 6 mars ? C'est clairement posé comme une sorte de fin du monde... prédit par les dons et délires de Alton. Nous reviendrons plus loin sur les étranges pouvoirs et dons de ce jeune enfant. La Religion a une forte place dans le film, car dirige les comportements de nombreux des protagonistes ! Roy Tomlin et sa femme Sarah justifient de terribles actes au nom de la sauvegarde de leur fils et de la croyance/foi qu'ils y apportent. Car il n'y a pas que la vision famille dans leur quête d'emmener Alton là où il doit aller, ils croient profondément au message salvateur ou simili-divin que porte leur enfant.

MIDNIGHT SPECIALEngagement. Au travers d'une puissante amitié, le thème de l'engagement est plutôt bien amené dans le sens où tous les protagonistes (sauf peut-être les membres du FBI/NSA/CIA) sont engagés dans une cause et sont prêts à aller jusqu'au bout. Ces valeurs sont incarnées en particulier par Lucas (Joel Edgerton) qui n'hésite pas à suivre son ami d'enfance pourtant perdu de vue. L'influence de Alton n'est pas pour rien à l'affaire puisqu'il a aussi utilisé ses pouvoirs sur Lucas, mais il existe une réelle volonté de tout donner pour une cause qui reste forte, malgré les échanges de tirs et le fait de mettre sa vie sur le fil du rasoir...

Ce qui permet aussi la création de cet univers étrange est un excellent montage mélangeant les genres afin de générer un suspense jusqu'à la dernière minute.

Un ensemble cohérent de genre cinématographiques

La première demi-heure est assurément intense et démarre comme un pur thriller. D'un côté les traqués (Lucas, Roy et Alton) se sont embarqués dans un périple en voiture (road-movie), de l'autre, on trouve à la fois les membres du Ranch et les forces gouvernementales dont fait partie Paul Sevier (Adam Driver). Le caractère exceptionnel de l'enfant est mis en avant, mais sans trop de précisions ! Ce qui donne de la place à spéculation : le Ranch est-il une organisation terroriste en devenir ? S'agit-il d'un complot d'Etat ? Alton est-il un génie des mathématiques ? A-t-il d'autres pouvoirs cachés ? Est-ce plutôt une sombre affaire de mœurs et de pédophilie (les enfants étant grandement mis en avant) ? Sommes-nous face à des dérives humaines et un acte désespéré de sauver un enfant ? Ces premières minutes ne précisent pas le lien de filiation entre Alton et Roy, il faut attendre assez longtemps, que l'enquête progresse, pour que cet élément soit dévoilé. Kidnapping, enquête fédérale et traque sont les éléments fondateurs de MIDNIGHT SPECIAL.MIDNIGHT SPECIAL

Puis l'histoire connait un premier rebondissement en basculant dans l'univers Fantastique, pour y rester jusqu'à la fin. Les pouvoirs de Alton se révèlent au fur et à mesure. Un parallèle très intéressant est fait avec la lecture par Alton d'un comic de Superman. Est-ce un élément qui lui a permis de prendre conscience de sa surhumanité ? Nous détaillerons le personnage de Alton à la page suivante. La montée en puissance des pouvoirs étranges de Alton est progressive et permet de poser une belle intrigue. Le cerveau du spectateur est en ébullition : est-il le résultat d'une expérience scientifique ? Est-il tout simplement un surhomme ? Ne pourrait-il pas être un Alien, à l'image de Superman dont il lit le comic ? Les pistes s'ouvrent mais ne se ferment pas avant la fin du film !

MIDNIGHT SPECIAL

Une fin qui prend le virage très serré vers la science fiction avec l'ouverture sur un monde parallèle ! L'existence d'une autre forme de vie humanoïde n'est pas négligeable et dépasse largement le cadre de la simple fantaisie. Quel est le rôle de ces hommes-lumières ? Depuis combien de temps sont-ils là ? Le film est basé sur un postulat de monde parallèle, peuplé d'humanoïdes lumineux dont la provenance est et restera très obscure... nous avons travaillé sur quelques hypothèses dans notre explication de la fin du film MIDNIGHT SPECIAL.

Toutes les réponses sont directement associées à Alton et ses étranges pouvoirs, à lire en détail en page suivante.

N'hésitez pas à réagir en commentaires pour alimenter le débat de vos idées !

1 2 3 4 5

10 comments

  1. Geoffrey Bayle 16 mars, 2016 at 23:32

    Ah personnellement, j’ai vu dans cette scene de fin une explication toute simple qui rend le tout encore plus beau et poignant. Pour moi Roy était depuis le debut un “Autre” et a tout fait pour que son fils (biologique du coup) retourne avec ceux ci, leur monde semblant meilleurs. C’est tres coherent avec ce theme de la paternité, Roy se sacrifiant pour permettre a son fils de se sauver ( il attire l’armée loin, au lieu de retourner avec son fils.) C’est d’autant plus cohérent qu’il semble etre le personnage du film qui comprend le mieux la situation.

  2. Antoine Godbillon 17 mars, 2016 at 07:46

    En effet, c’est un point de vue très intéressant !!! Je n’avais pas vu ce niveau de lecture. Mais étant un “Autre”, il aurait du savoir que son fils avait besoin de “soleil” 😉

  3. aleKsson 18 mars, 2016 at 23:10

    Concernant cette fin, je vois surtout un père qui a retrouvé l’amour de son fils
    En effet durant toute une partie du film, on voit le père plutôt dur avec son fils, il le pousse à bout pour accomplir son destin, mais on ne voit pas trop d’amour dans leur relation.
    On comprend que cette relation a été perturbée par la secte (adoption du fils par le pasteur)
    Les 2 se retrouvent lors de la régénération du fils dans les bras du père face au lever du soleil.
    Lors de la scène finale le fils et Sarah descendent de la voiture, à ce moment là le père l’appelle et le regarde intensément, comme s’il venait de comprendre à quel point il l’aime au moment où il sait qu’il va le perdre …
    J’ai compris la scène de la prison comme une manière pour lui de se souvenir qu’il a un fils qu’il aime et qu’il a aidé à accomplir son destin …
    Et je n’ai pas remarqué cette lueur 😉

  4. aleKsson 18 mars, 2016 at 23:15

    Il y a beaucoup de questions dans le film ; pour quoi les parents abandonnent l’enfant à la secte ?
    Pour quoi le père le récupère et l’emmène coûte que coûte ?
    Pourquoi un enfant humain aurait-il de tels pouvoirs ?
    En gros j’ai vu ça comme une manifestation des “autres” présents depuis le début de l’humanité, qui auraient choisi un enfant pour être le lien entre les humains et eux, afin de se révéler (temporairement) et pourquoi pas créer une passerelle par la suite entre les mondes, pour amener les humains à évoluer ou un truc dans le genre …
    C’est tout frais dans ma tête je n’ai pas encore bien trié mes idées ..!

  5. Arrakeen 28 mars, 2016 at 23:34

    Moi la question qui me taraude, à la fin lorsque l’on voit Roy en prison c’est : quels sont ces fils électriques qu’il a dans les cheveux ? Dispositif pour la chaise électrique ?

  6. Isady 30 mars, 2016 at 08:34

    Exactement la même question mais moi je me suis plutôt dit que peut-être Roy était traité en hôpital psychiatrique et que peut-être tout ça ne s’était passé en fait que dans sa tête…

  7. Hamza Loucif 9 juin, 2016 at 22:18

    L’enfant ouvre un portail temporel vers le future de l’humanité, et c’est lui le premier humain qui a entamé son évolution et il constitue donc le liens entre notre époque et notre future

  8. Mathilda Bonioni 7 juillet, 2016 at 13:35

    Je suis d’accord, je pense que la lueur bleue est une manière pour le père de communiquer avec son fils. Son fils lui a envoyé une sorte de signe. Ils sont connectés. Les fils électriques j’ai pas compris non plus, Je pense que c’est parce que on fait beaucoup de tests sur lui étant donné qu’il est le père biologique d’Alton.

  9. guillot 15 août, 2016 at 01:08

    Pour ma part je suis d’accord avec l’hypothèse de Geoffrey Bayle. Je m’explique, outre la lueur que l’on aperçoit dans le regard de roy à la fin, il y a plusieurs points qui semblent aller dans ce sens.

    Premièrement, comme alton même si cela reste dans une moindre mesure, niveau expression des sentiments on est un peu léger avec roy (il ne décroche pas un sourire tout le long du film) mais cela me dirais vous pourrais être expliqué par la situation.

    Deuxièmement, lorsque les autorités ont emmené alton, roy abattu fait remarquer à sarah que alton et son destin était sa seul raison de vivre(sympa pour elle au passage), puis se dirige vers la route comme sur le point de se jeter sous un camion (qui passe au moment-là d’ailleurs)l’ « autre » aurait-il faillit à sa mission ?

    N’oublions pas le regard qu’échange père et fils dans la voiture lors de la fuite de sarah et alton vers la fin. C’est le troisième point.

    Et pour finir mon quatrième point, lorsque le monde superposé apparait, roy même si il conduit la voiture ne semble pas plus intéressé que ça par l’apparition. (Mais cela reste peut être subjectif de ma part)

    Pour conclure, Le film qui raconte l’histoire de ce garçon qui s’avéré être rien de moins qu’une clé permettant d’ouvrir un portail entre deux monde, ne peut avoir pour moi, que peu d’origine. Pour une raison inconnu certes, les « autres » ont souhaités entrée en contact avec les humains. Pour cela ils ont envoyés l’un des leurs « incarné » dans le monde humain afin de créer un hybride.

    Pourquoi ?

    Parce que incarné dans une enveloppe charnel un être de lumière est dans l’incapacité d’utiliser ces pouvoirs, probablement parce que ceux-ci détruirait l’enveloppe.

    Quelqu’un a fait remarquer que roy ne semblait pas savoir que le soleil soignerai son fils!
    Se sachant incapable d’utiliser ses dons et son fils déclinant en santé à chaque fois qu’il utilise son pouvoir, pourquoi penser autrement que si son fils s’expose, ses pouvoirs, ainsi plus puissant détruirai son enveloppe. (Ce qu’il dit à son fils dans la grotte) De plus les personnes du ranch expliquent qu’alton vit depuis très jeune la nuit et non plus le jour. Rappelons que roy vivait au ranch et qu’alton est le premier hybride. (Comment roy pourrait-il savoir ce qui se passerai ?)

    N’oublions pas non plus qu’il laisse le soin à alton d’expliquer ce qu’il ont vu après cette exposition solaire. (Le « on a vu un monde » de façon froide et détaché laisse quelques questions et la réponse qu’il fait à sarah dans la scène suivante encore plus.)

    Donc on pourrait penser que la dernière scène (roy aux yeux qui brille et qui sourit avant sa fin) est soit un message à ou de son fils (un genre de « coucou je vais bien ») ou l’ « autre » se rechargeant en pouvoir pour affronter la perte de son enveloppe charnel et rejoindre son fils de l’autre côté. (Le message télépathique dans la voiture se transforme donc comme quelque chose qui ressemblerait à « courage et a plus. »)

Leave a reply