Fin Stranger Things Saison 3

Stranger Things est de retour cet été avec une troisième saison très attendue. On retrouve les héros habituels et quelques nouveaux personnages. Robin, incarnée par Maya Hawke (fille d'Uma Thurman et Ethan Hawke) devrait d'ailleurs vite devenir l'un des personnages préférés des spectateurs, aux côtés de Dustin et Steve, avec qui elle va justement passer la majorité de l'intrigue de cette saison 3.

Comme nous l'avions fait avec l'analyse de la saison 1 et les explications de la saison 2 l'année dernière , nous vous proposons de découvrir notre dossier complet dédié à la saison 3 de Stranger Things, riche en évènements qui auront forcément un impact sur la suite. Peut être encore plus que les saisons précédentes. Mais comment, justement, interpréter et analyser les évènements de la fin de la saison 3 ?

ATTENTION : Cette analyse fournit bon nombre d’explications aux mystères de Stranger Things saison 3 et notamment le dernier épisode. Si vous ne l'avez pas encore vue, vous risquez de découvrir quelques spoilers !

Dans cette analyse, nous tentons de répondre aux nombreuses questions soulevées (dont la plus importante : Hooper est-il vraiment mort ?) et aborder les différentes théories des fans et de la Redak. Sans oublier, bien sûr, les nombreuses références aux années 80 et autres geekeries cultes.

Analyse de cette saison 3

Avant de se focaliser sur la fin de la saison et le dernier épisode sur la page suivante, j'aimerais revenir un peu sur les forces et les faiblesses, les temps forts de cette saison 3. Pour être honnête, j'ai trouvé les premiers épisodes divertissants mais un peu trop caricaturaux. Les références manquent parfois de subtilité (notamment les clins d'oeil à Terminator) et l'intrigue, comme dans la saison 2 d'ailleurs, manque clairement d'ambition et d'envergure. L'ensemble doit rester accessible, léger, et simple à comprendre pour le spectateur, quitte à reproduire, en quelque sorte, le schéma de la saison 1 encore et encore. La plupart des arcs narratifs des personnages ne sont pas particulièrement intéressants et originaux, mis à part pour le trio Dustin, Steve, Maya (rejoints assez rapidement par Erika).

Ce qui fait la force de ce début de saison, justement, ce sont les interactions entre les personnages, qui sont souvent savoureuses, bien que prévisibles. Heureusement, on ne les voit pas tous venir, et l'épisode 7 nous offre peut-être la séquence la plus intelligente et réussie de toute la série : Steve et Robin se retrouvent dans les toilettes et alors que les spectateurs s'attendent à un rapprochement romantique entre les deux, nous découvrons que Robin est en fait attirée par les filles plutôt que les garçons. Steve, qui venait de dévoiler ses sentiments, d'abord surpris, réagit très naturellement, sans jugement, et continue à se comporter avec elle comme avant. La relation amicale entre les deux est particulièrement réussie et ce "twist", s'il nous surprend, fonctionne à merveille et correspond en même temps tout à fait au personnage de Robin tel qu'il est présenté depuis le début. Cette approche de l'homosexualité est fine et intelligente. Si cela n'est abordé que dans cette séquence, on peut imaginer que cela prendre plus de place dans la saison 4, et que les mentalités des années 80 devraient générer des situations assez difficiles à gérer pour Robin, qui pourra compter sur son ami Steve pour la soutenir.

Les trois derniers épisodes de la saison sont très réussis, toujours aussi drôles, mais également prenants et spectaculaires. Enfin, le final offre de vrais moments émouvants, comme Stranger Things ne l'avait jamais vraiment fait auparavant.

Bref, comme pour la saison 2, cette nouvelle salve d'épisodes est loin d'être parfaite, mais il y a suffisamment de bonnes choses pour passer un bon moment et vouloir voir la saison 4 (déjà bien teasée avec de nombreuses pistes), pour laquelle on devra probablement attendre un an et demi. Passons maintenant à notre analyse de la fin et, justement, ce qu'elle suppose pour la saison 4 :

Page suivante : la fin de la saison 3

1 2 3

2 comments

  1. Preda 9 juillet, 2019 at 10:03

    Dans la scène post générique, lorsque le russe parle d’un américain, il est probable qu’il parle de celui dont j’ai oublié le nom, le barbu complotiste qui les aide.
    Juste après que le gros laser ait explosé, il débarque et enmène Joyce mais lorsque cette dernière retrouve les gamins il n’est plus là… il s’est peut être laissé prendre par les russes pour laisser Joyce s’échapper ? Ou alors j’ai loupé un détail…

Leave a reply