Final Fantasy VII : explication et chronologie du mythe et ses mystères

Thèmes du jeu Final Fantasy 7

Le thème dominant le plus apparent est bien sûr l'écologie, mais ce n'est pas forcément celui qui est réellement le plus développé au travers de l'intrigue. L'un des thèmes majeurs du jeu est en fait l'identité, à travers le principal protagoniste Cloud et bien sûr Sephiroth. Pour faire face aux traumatismes physiques et psychologiques, Cloud a pris la place de Zack, conduisant à une profonde confusion des multiples personnalités qui coexistent de manière inharmonieuse dans son esprit. Sephiroth est également soumis à un conflit d'identité, suite à la découverte de ses origines, qui va le rendre fou.

De manière générale, tous les personnages du jeu traversent une quête existentielle qui trouvera une résolution à un moment donné. De Barret à Cid, en passant par Red XIII et Vincent, tous sont motivés par la perte de quelque chose (ou quelqu'un) qui les définissait autrefois.

Cloud face à midgar

Le jeu incorpore des allusions à une variété de systèmes religieux et philosophiques, reflétées dans des noms de personnages comme Sephiroth (tiré de la Kabbale) et Heidegger (une référence au philosophe allemand Martin Heidegger), et des noms de lieux tels que Midgar et Nibelheim, tous deux issus de la mythologie nordique.

Comme évoqué plus haut, l'écologie, en opposition au capitalisme sauvage (incarné par Shinra) sont des thèmes majeurs de Final Fantasy VII.

L'épiloque du jeu, 500 ans plus tard, laisse planer le doute sur le sort réservé à l'humanité. Red XIII, seul membre non humain du groupe, semble le seul survivant. Ou sont passés les humains ? Le lien qui unit toute vie à l'univers est aussi un sous thème plusieurs fois abordé, à travers les anciens, l'énergie mako, le livestream et Cosomo Canyon.

1 2 3 4

1 comment

  1. Micka63 2 mai, 2020 at 11:02

    Bon, j’ai vu le film ET lu l’article et les commentaires. Mon avis ? Ce film est tout simplement et purement génial ! L’article quant à lui, est d’une INUTILUTÉ SANS NOM et sûrement issu d’un.. “pseudo spécialiste du cinéma” dont l’exigence n’a d’égal que le manque de réve, de romantisme, d’aventures qui n’ont d’autres but que de nous faire passer de bons moments et d’oublier pour quelques heures les quelques difficultés de la vie. Et puis, en ce qui me concerne, quel pied que d’imaginer d’etre seul dans l’espace sans JUSTEMENT toutes ces “obligations sociales de pensées uniformes qui font dure à certains” ce n’est pas crédible.. DONC C’EST NUL ! ”
    Pour ce fantasme, moi je signe de suite ! Vraiment, film génial !

Leave a reply