Nope : explication du film et théories

Explication de la fin de Nope

C’est l’un des gros twists du film : OJ comprend qu’il n’affronte pas un vaisseau mais qu’il est face à une créature un prédateur. Celui-ci doit affirmer sa domination sur son territoire. Cela pour cela qu’ils doivent le traiter comme les chevaux sauvages (et le singe Gordy) et ne pas le regarder dans les yeux. Il faut juste s’incliner devant lui et éviter de le regarder.

Lui et sa soeur élaborent alors un nouveau plan et font appel à Holst, le directeur de la photographie de la publicité sur laquelle ils travaillaient au début. L’idée est d’attirer l’extraterrestre et d’obtenir des images à l’aide d’une caméra à manivelle dirigée par Holst – Comme celle-ci ne fonctionne pas à l’électricité ou sur batterie, c’est la garantie d’avoir des images de qualité de la créature.

Lorsqu’ils mettent leur plan à exécution, un journaliste de TMZ arrive en moto pour percer le mystère du lieu et de la disparition des 40 spectateurs. OJ tente de sauver le journaliste de TMZ, inconscient du danger et obsédé par ses images. L’OVNI se dirige ensuite vers Angel et Holst, qui se trouvent sur une crête. Holst réussit quelques belles prises de vue, mais souhaite absolument réaliser le plan parfait / impossible, et pour cela, et il regarde la créature et se faire avaler par celle-ci. La garantie d’images uniques, qui seront peut-être retrouvées et lui permettront de devenir une légende. Angel survit en s’enroulant (plutôt involontairement) dans du fil barbelé.

L’OVNI s’en prend alors à Emerald, et pour sauver sa sœur, OJ s’enfuit à cheval. Elle utilise ensuite la moto, qui est maintenant hors de portée de l’OVNI, pour se rendre à la concession de Jupiter, où se trouve un grand Bonhomme gonflable au look de cowboy. Elle détache la structure gonflable et l’envoie dans les airs. L’OVNI le voit et pense qu’il le défie, alors il l’attaque. Pendant ce temps, Em utilise un appareil photo à pièces dans la ville fantôme pour prendre photo sur photo de l’OVNI. Toutes les photos sont floues ou obscurcies par les nuages, jusqu’à la dernière, qui capture la bête dans toute sa gloire – juste avant qu’elle ne mange le ballon et n’explose. L’OVNI mort et la photo comme preuve de son existence, Em voit OJ sur son cheval à l’extérieur du parc. Il a survécu, et ils savent que leur héritage survivra aussi. Voilà pour l’explication la plus basique que l’on peut faire de la fin, qui ressemble plus à un résumé qu’autre chose.

Plusieurs lectures du film peuvent être faites. Il y a de nombreux parallèles avec l’industrie du spectacle et la recherche de célébrité par les différents personnages. Le film présente une évolution de personnage très clair pour Emerald. Elle commence par chercher la gloire et la fortune dans l’industrie qui l’attend et finit par trouver et valoriser autre chose… son frère OJ. Il y a également de nombreux éléments qui traitent de notre rapport à l’image et même à l’histoire, à nos souvenirs.

Une autre lecture du film Nope, peut-être la moins évidente au premier abord, est étroitement liée à la façon dont les gens sont surveillés en tant que société, et en particulier les Noirs. Pendant bien trop longtemps, nous avons vu des personnes se faire stigmatiser pour leur couleur de peau sans que personne ne regarde. Puis nous avons assisté à une révolution lorsque des personnes équipées de smartphones ont commencé à enregistrer les violences perpétrées par la police et autres (aux US bien sûr mais aussi en France). Nope est certes moins politique que ne le sont Get Out et Us (voir nos analyses ici et ), Jordan Peele n’en demeure pas moins un cinéaste engagé, et il fait forcément passer des messages à-travers le vécu de ses personnages.

Le film repose sur le fait d’obtenir des preuves sous forme de vidéos d’un prédateur qui perpétue la violence dans ce qui devrait être un lieu sûr pour cette famille noire. Il y a un lien étroit entre cet l’OVNI et la police, aux Etats-Unis, qui surveille les quartiers et pense les “nettoyer” par la violence. De plus, ces tragédies dans le film et dans la vie réelle deviennent des “spectacles”, consommés sur Internet comme une vidéo de chat, émouvant les gens avec des images choquantes, parfois détournées pour manipuler l’opinion.

Page suivante : Le singe Gordy

Total
1
Shares
5 commentaires
  1. L’allégorie de l’opposition entre la nature et l’homme est pour moi l’objet central du scénario. Le mépris du singe au travers de ses cadeaux, la volonté de tenir le regard face au NOPE.. l’opposition de l’évolution technologique versus la nature (moto/ cheval)
    La nature nous laisse sauve quand on le regarde ou quand on est pris dans les barbelés de la guerre..
    L’allégorie de la chaussure représente l’idée qu’il faudrait un miracle pour se sauver du cataclysme que nous réserve la nature après l’avoir défier pendant des siècles en la regardant droit dans les yeux.
    Le Nope meurt à cause du Gaz tout en se faisant photographier pour le but ultime de passer chez Oprah pour faire du business

  2. Bonjour, ce films à attirer mon attention par ce que il y a une dizaines j étais sur l autoroute et aller à mon travail et quelle jour avant je me suis acheter un paire de lunettes sur le marché et la j ai vue exactement comme dans le film un cercle parfait caché dans le nuage , je ne le voyais que quand je mettez les lunettes du marché à 3 € , pour ma part je ne crois pas au extraterrestre je crois que ce voir bref c’est bizarre

  3. @Envers On est d’accord déjà qu’il n’y a aucune interprétation du film et que c’est un simple résumé factuel, mais en plus de ça c’est rempli de fautes et de formulations pas françaises.

    Pour apporter une vraie question :
    je n’ai pas adhéré au fait que Ricky soit au courant de l’ovni (puisqu’il l’utilise ds son spectacle) alors que OJ le découvre avec surprise. Incompatible avec le fait d’être voisins et liés en affaires avec les chevaux.
    À moins que ça ne soit mis sur le compte de “l’impossible”. La chaussure à posture improbable du récit…mouais y a un gros problème à ce niveau. Le contrat avec le spectateur est bancal, dommage. Dans l’ensemble c’est un très bon film.

    Ps: rien à voir mais la page du site qui se recharge pendant qu’on rédige un commentaire et nous fait tout perdre, très chiant

  4. Dekens, je t’invite à consulter la définition d’une allégorie et d’une métaphone, tu confonds les deux.
    Sinon, je suis tombé sur ce site par hasard et :
    – Article complétement superficiel et truffé de faute
    – Site très mal codé et moche
    J’ai black-listé votre site pour être sûre de ne plus tombé sur vos articles.
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Article précédent
explications Men

Men : explication du film et de la fin

Article suivant
Miniature de l'affiche du festival du cinéma américain de deauville

#Deauville2022 – Tout savoir sur le festival du cinéma américain

Articles sur le même sujet