Star Wars : Chronologie des films la saga et de son univers

Saga Star Wars : L’avènement de la nouvelle république

Beaucoup d’éléments – pour ne pas dire tous – ne sont pas présentés dans la postlogie pour expliquer comment on est arrivé là, au premier ordre, à la résistance (il résiste contre quoi sérieusement ?) et à cette république instable. Bref, comment on en est arrivé grosso modo au début de l’épisode 4, mais 30 ans plus tard. Résumons cette période sombre et inconnue pour comprendre le contexte des nouveaux Star Wars.

Les début de la Nouvelle République

Après les morts de l’Empereur et de Vador à la fin de l’épisode 6, l’Alliance Rebelle devient la Nouvelle République et Mon Mothma en devient la première chancelière. Le Sénat est quant à lui placé sur Chandrilla, Coruscant étant toujours entre les mains de l’empire. Car si l’empereur est mort, ce n’est pas le cas de ce qu’il a construit.  Petit à petit, la chancelière va donc tenter de trouver des alliés afin de rendre une vraie cohérence et consistance au Sénat, comme c’était le cas avant. Naboo a rejoint les rangs de la république après que Leia s’y soit rendu et que l’empire ait tenté de détruire la planète.

La nouvelle république, après avoir sauvé Naboo, envoie aussi sa flotte sur Akiva, une planète de la bordure extérieure sur laquelle plusieurs cadres de l’empire s’étaient réunis pour former le Conseil sur le Futur de l’Empire, afin de trouver un plan d’action pour qu’il subsiste. Beaucoup d’entre eux furent ainsi capturés, et Akiva fut la première planète de la bordure extérieure à rejoindre la Nouvelle République. Peu à peu, de plus en plus de planètes la rejoignirent.

Les batailles entre la Nouvelle République et l’Empire persistent pendant un an jusqu’à la bataille de Jakku. Cette bataille fut la défaite de trop pour l’Empire, qui signa avec la Nouvelle République le Traité de Concordance Galactique : une zone est délimitée pour les restes de l’Empire, et un cesser le feu est promulgué des deux côtés. Par la suite, Mon Mothma a lancé une opération de désarmement militaire qui retira une très grande partie des forces militaires de la Nouvelle République.

L’arrivé des problèmes au Sénat

Ainsi, le Sénat redevint un lien politique. Mais les tensions grandirent entre les sénateurs, et en 28 deux factions sont ouvertement en conflit : les Populistes qui souhaitent que chaque planète agisse de façon autonome, et les Centristes qui souhaitent un pouvoir fort et centralisé.

Plusieurs évènements vont avoir lieu par la suite qui auront pour conséquence de fragiliser encore plus la Nouvelle République. Sans rentrer dans les détails afin de rester clair, le Sénat est victime d’une attaque terroriste. Les deux camps s’accusent l’un l’autre, et alors que les élections approchent, une sénatrice centriste annonce que Leia – qui est candidate populiste – est la fille de Dark Vador. La sénatrice se retrouve alors privée de tous soutiens ou presque. Ceci affaiblit la Nouvelle République davantage. La centriste est en réalité liée au Premier Ordre, organisation se construisant sur les ruines de l’empire et qui avait financé le groupe armé ayant attaqué le Sénat.

La fin de la Nouvelle République

Leia, qui a un peu perdu la foi en cette Nouvelle République et qui selon elle court droit dans une impasse, décide de partir fonder la Résistance (contre quoi bon sang ?!) en compagnie de plusieurs personnes de confiance. En effet, elle avait compris qu’en raison du Traité de Concordance Galactique, le Sénat ne lancerait pas d’offensive contre le Premier Ordre qu’elle estime dangereux. Plus tard, un grand nombre de mondes centristes firent sécession de la Nouvelle République pour rejoindre le Premier Ordre.

Six ans plus tard, le Premier Ordre a construit une super arme en secret, la base Starkiller. C’est avec celle-ci que l’organisation détruisit les planètes du système Hosnien, donc Hosnian Prime, sur laquelle était situé le Sénat et la flotte de la Nouvelle République. C’était par cette action la fin de cette dernière.

Chronologie Star Wars de la Nouvelle République

Ainsi, voilà les dates clefs à retenir pour cette période d’entre deux.

4 – Création de la Nouvelle République
5 – Batille de Jakku et Traité de Concordance Galactique
5 à 34 – Guerre froide entre la Nouvelle République et les restes de l’Empire/Premier Ordre
28 -  Création de la Résistance par Leia Organa
34 – Destruction du système Hosnien par le Premier Ordre

Nous n’avons parlé ici que de l’aspect politique de la Nouvelle République, mais il y a eu aussi la création – et la destruction – de quelque chose de très important durant cette période : le Nouvel Ordre Jedi.

1 2 3 4

1 comment

  1. SW2018aa 6 juin, 2018 at 21:49

    Bonjour, comment connaissez-vous l’ensemble de ces détails (pages 3 et 4) ?
    Merci !

Leave a reply