The Secret : Interview de Pascal Laugier

Suite à la projection de The Secret au festival de Deauville, nous avons eu le plaisir d'interroger Pascal Laugier, le réalisateur du film. Au programme, ses choix de réalisateur, ses thématiques... et son prochain projet !

Pourquoi avoir choisi les États-Unis pour tourner The Secret ? Etait-ce prévu dès l’étape du scénario ?

Oui, dès le début j’ai prévu de faire The Secret (The Tall Man) aux États-Unis. J’ai écrit le script en Français puis j’ai travaillé pendant quatre mois avec une traductrice pour l’adapter en anglais. Le choix des États-Unis est simple : au milieu du film,  avec la poursuite sur la route et dans la forêt, on est dans une ambiance Survival propre au pays. En France, vous marchez dix minutes et vous arrivez dans un autre village, il n’y pas réellement de sentiment de peur ou d’isolement avec un personnage seul sur la route. Ni la misère que l’on peut trouver aux États-Unis. Peut-être dans le nord, mais l’ambiance n’est pas pareille, il n’y a pas de gens qui vivent dans des caravanes, phénomène courant aux USA.

The Secret est une co-production franco-américaine indépendante. Avez-vous proposé le film aux studios avant de vous orienter vers cette solution ?

Oui bien sur, lorsque je développais Hellraiser, j’en ai profité pour présenter le scénario de The Secret aux différents studios. La réaction était toujours la-même. Ils adoraient la première partie du film mais voulaient que je change les vingt dernières minutes. Ils n’aimaient pas l’ambivalence du personnage. Or, c’est pour ces vingt minutes que je fais ce film. Je n’allais donc pas y renoncer.

Quelle était justement votre intention avec The Secret ?

Pour reprendre une citation d’Auguste Renoir, « Ce qui est terrible sur cette terre, c'est que tout le monde a ses raisons. ». L’ambivalence est clairement voulue. Le film est une question, pas une réponse. Je souhaite que les gens sortent de la séance est un sentiment doux-amer.

Pourquoi systématiquement choisir des héroïnes, toutes ambivalentes justement, dans vos films ?

C’est la même chose à chaque fois. Je commence à écrire, et au bout de 30 pages, je réalise que je reproduis les mêmes choses. C’est logique, c’est fonction de mes angoisses. Jusqu’à maintenant, j’ai eu peur de me confronter à un personnage masculin. La femme c’est l’autre, le mystère, l’inconnu, donc il peut y avoir une part d’ombre dans son développement, c’est plus facile. Sur mon prochain film, si bien sur il se fait, le personnage principal sera un homme. J’ai décidé de me forcer à faire cela.

The Secret de Pascal Laugier

Quel sera ce prochain projet justement ?

Ce sera encore une fois un thriller, mais cela partira d’un postulat très différent. Ce sera une histoire d’amour, une rencontre entre un homme et une femme. Il arrive un moment, dans une relation, ou un homme se demande pourquoi la femme avec qui il est l’a choisi lui alors qu’elle est très belle, qu’elle pourrait être avec un homme plus séduisant. Le film traitera de ces insécurités, de ces doutes.

 

The Secret : Interview de Pascal Laugier

Ce sujet a -1 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Christopher Guyon, il y a 5 ans et 8 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
Répondre à : The Secret : Interview de Pascal Laugier
Vos informations: