Les heures sombres avec Gary Oldman

Gary Oldman en Churchill9
Une vision de l'histoire7
Quelques beaux discours7.5
La quantité d'alcool bue par Winston10
8.4

2017 aura été l'année Churchill avec deux films sur lui, sans compter son rôle dans la saison 1 de The Crown. L'homme politique n'a plus de secret pour nous. Si le film Churchill, sorti il y a 6 mois, relatait les 48 heures avant le débarquement de juin 1944, Les heures sombres traite le retour de Churchill en tant que premier ministre en mai 1940 et de sa bataille contre son propre gouvernement pour résister à l'Allemagne nazie.

Synopsis

Homme politique brillant et plein d’esprit, Winston Churchill est un des piliers du Parlement du Royaume-Uni, mais à 65 ans déjà, il est un candidat improbable au poste de Premier Ministre. Il y est cependant nommé d’urgence le 10 mai 1940, après la démission de Neville Chamberlain, et dans un contexte européen dramatique marqué par les défaites successives des Alliés face aux troupes nazies et par l’armée britannique dans l’incapacité d’être évacuée de Dunkerque.

Alors que plane la menace d’une invasion du Royaume- Uni par Hitler et que 200 000 soldats britanniques sont piégés à Dunkerque, Churchill découvre que son propre parti complote contre lui et que même son roi, George VI, se montre fort sceptique quant à son aptitude à assurer la lourde tâche qui lui incombe. Churchill doit prendre une décision fatidique : négocier un traité de paix avec l’Allemagne nazie et épargner à ce terrible prix le peuple britannique ou mobiliser le pays et se battre envers et contre tout.

Avec le soutien de Clémentine, celle qu’il a épousée 31 ans auparavant, il se tourne vers le peuple britannique pour trouver la force de tenir et de se battre pour défendre les idéaux de son pays, sa liberté et son indépendance. Avec le pouvoir des mots comme ultime recours, et avec l’aide de son infatigable secrétaire, Winston Churchill doit composer et prononcer les discours qui rallieront son pays. Traversant, comme l’Europe entière, ses heures les plus sombres, il est en marche pour changer à jamais le cours de l’Histoire.

Critique

Il y a de quoi faire 100 films avec l'histoire de la Grande Bretagne et au moins la moitié pourrait être sur Churchill tant son rôle dans le XXè siècle a été marquant. Et si c'était le cas, on ne s'en lasserait pas.les heures sombres churchill

Churchill et sa bataille

Celui-ci raconte donc comment le Roi George VI, papa de la future Reine Elizabeth, demande à Churchill d'être Premier Ministre. Car Churchill est le seul à pouvoir rassembler les deux partis du gouvernement britannique de part son expérience politique et ses va et vient successifs entre parti libéral et conservateur.

Pourtant, le film raconte plus la bataille de Churchill contre son propre gouvernement prêt à signer un accord avec Hitler plus qu'une guerre contre l'Allemagne. Les heures sombres, ce sont les coulisses du pouvoir au moment d'une décision les plus importants pour l'Angleterre. Churchill seul contre tous. Le réalisateur appuie d'ailleurs parfois un peu trop sur cette image dans sa mise en scène avec un Churchill enfermé, confiné dans une petite pièce. L'imagerie revient un certain nombre de fois, ce bon vieux Winston étant toujours un peu plus confiné dans un cadre, jusqu'à n'être présent que par une petite lucarne dans son célèbre bunker. Ce choix de réalisation est peut-être parfois un peu lourd, mais on n'en voudra pas à Joe Wright pour autant. Tout le film est maîtrisé et équilibré.

Un Gary Oldman parfait

Evidemment, on ne pourra que tirer le chapeau à Gary Oldman qui crève l'écran avec un Churchill plus vrai que nature. Connaissant l'animal, ce n'est que peu étonnant tellement ce dernier est brillant dans sa capacité à devenir son rôle. On se rappellera de Dracula, la Taupe, Sid & Nancy, Harry Potter et de nombreux autres... on lui souhaite que son interprétation de Winston Churchill lui permettra de glaner un Oscar qu'il n'a encore jamais remporté !

Evidemment, Winston Churchill est aussi connu pour ses bons mots et son goût pour les cigares et l'alcool. Le film le lui rend bien. La réalisation s'attarde volontairement sur ces derniers, les mettant en avant avec un brio qu'il avait manqué au Steve Jobs de Danny Boyle. Et aussi étonnamment qu'il puisse paraître, les discours résonnent toujours aussi bien aujourd'hui. We shall never surrender.

Le couple avec Clémentine était également important et n'est pas oublié dans le film. Leur relation pourrait également faire un film à lui tout seul (qui sait ? Un prochain film sur notre fumeur de cigare préféré ?). L'adage disant que derrière chaque grand homme, se cache une femme, n'a jamais été aussi vrai que pour ces deux-là.

Opération Dynamo, phase 2les heures sombres churchill clementine

Les cinéphiles auront déjà fait le rapprochement entre cette période et le film Dunkerque de Christopher Nolan qui raconte justement l'opération Dymano dans les détails. Finalement, enchaîner les deux films permet de voir l'opération des deux côtés de la Manche. Une bonne manière de réviser ses cours d'histoire-géo sur la Seconde Guerre Mondiale !

Le moins que l'on puisse dire, c'est que si il a été tour à tout interprété par Brian Cox (Churchill), John Lithgow (The Crown), ou encore ici le superbe Gary Oldman, le grand Winston Churchill a été incarné par des acteurs brillants qui ont été à la hauteur du personnage. Dans ces trois oeuvres, aussi bien la ressemblance physique que le comportement étaient à chaque fois saisissant. Un acteur américain, deux britanniques, on ne peut même pas dire que c'est le côté british qui donne ce cachet. A croire que l'on s'entraîne beaucoup plus à être Winston Churchill qu'un autre personnage. Dans tous les cas, les heures sombres est un beau biopic à voir pour Gary Oldman, pour comprendre l'opération Dynamo, ou juste pour passer un bon moment de cinéma.

Laisser un commentaire