Mon top 10 des films indépendants de la décennie 2000

Numéro 5 : The Wresler (2009)

the_wrestler
Synopsis
A la fin des années 80, Randy Robinson, dit The Ram ("Le Bélier"), était une star du catch. Vingt ans plus tard, il ne se produit plus que dans des salles de gym de lycées ou des maisons de quartier… Brouillé avec sa fille, il est incapable d'entretenir une relation durable avec quiconque : il ne vit que pour le plaisir du spectacle et l'adoration de ses fans.
Mais lorsqu'il est foudroyé par une crise cardiaque au beau milieu d'un match, son médecin lui ordonne d'abandonner le catch : un autre combat pourrait lui être fatal. Contraint de se ranger, il tente de renouer avec sa fille et, dans le même temps, entame une liaison avec une strip-teaseuse vieillissante. Pourtant, son goût du spectacle et sa passion pour le catch risquent bien de reprendre le dessus et de le propulser de nouveau sur le ring…

A chacun de ses films, Darren Aronofski adopte un style différent. Avec The Wrestler, il fait une révolution complète dans sa manière de filmer : Fini les effets de montage et sonores. Tout est réaliste, extrêmement juste et sobre. Un film à l'image de la vie, simple, long, difficile…

Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=61-GFxjTyV0

Lien vers numéro 4 : Little Miss Sunshine

Votre top est différent ? Pourquoi ne pas le proposer en commentaires à tout le monde ?

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12

1 comment

  1. Richard B. Riddick 10 janvier, 2012 at 01:46

    Tellement d’accord sur la première place de Garden State (entre ça et Blade Runner premier de la SF, je doit dire que ce site me ravi) Ce film est juste parfait desservi par une bande son toute simplement magistral, des acteurs tous de qualité (assez incroyable pour un film a si petit budget d’avoir réuni 4 des meilleurs acteurs qu’il met été donné de voir) et des plan de caméra incroyable, je manque de superlatif pour ce film qui fait parti de mon top 2.
    Ce top me semble de qualité (même si je n’ai pas tout vu), un bémol a propos de Virgin Suicides, je l’ai trouvé nul de chez nul! Mon dieu, Sofia Coppola n’est vraiment connu que par la présence de son nom de famille, car entre celui ci et Marie Antoinette, 2 films prometteurs totalement raté.

Leave a reply