Mon top 10 des films indépendants de la décennie 2000

Numéro 3 : Thank you for smoking (2006)


thank_you_for_smoking

Synopsis
Lobbyiste séduisant et ambitieux, Nick Naylor met son charme, son talent et son sourire carnassier au service de la société Big Tobacco pour contrer les ravages de la politique de prévention contre le tabagisme.
De conférence de presse en talk-show télévisé, il défend l'indéfendable, mais a du mal à convaincre son ex-femme qu'il peut être un père modèle pour son fils.

Thank you for smoking est typiquement le film que l'on ne devrait pas aimer…mais que l'on adore. Décrivant la vie de ce vendeur de mort pour qui mentir et dénigrer est le quotidien, on s'attache à cet homme finalement pas si mauvais que ça… On retrouve un profil de personnage très proche de celui de Yuri Orlov, le héros de Lord of War. Il vend du mal, il est un mal, mais finalement, il reste avant tout un homme.

Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=czl_8vtfkoI

Lien vers numéro 2 : Eternal Sunshine of the Spotless Mind

Votre top est différent ? Pourquoi ne pas le proposer en commentaires à tout le monde ?

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12

1 comment

  1. Richard B. Riddick 10 janvier, 2012 at 01:46

    Tellement d’accord sur la première place de Garden State (entre ça et Blade Runner premier de la SF, je doit dire que ce site me ravi) Ce film est juste parfait desservi par une bande son toute simplement magistral, des acteurs tous de qualité (assez incroyable pour un film a si petit budget d’avoir réuni 4 des meilleurs acteurs qu’il met été donné de voir) et des plan de caméra incroyable, je manque de superlatif pour ce film qui fait parti de mon top 2.
    Ce top me semble de qualité (même si je n’ai pas tout vu), un bémol a propos de Virgin Suicides, je l’ai trouvé nul de chez nul! Mon dieu, Sofia Coppola n’est vraiment connu que par la présence de son nom de famille, car entre celui ci et Marie Antoinette, 2 films prometteurs totalement raté.

Leave a reply