Explications du film Le Labyrinthe et de sa fin - The Maze Runner

Le changement

C'est par Thomas que le changement arrive. C'est à travers son personnage, qui arrive au début du film, que l'on découvre le bloc et le labyrinthe. Très vite, Thomas va se comporter différemment des autres blocards. Il va être plus curieux et ne pas pas respecter les règles. Alors que Minho n'est pas assez rapide pour sortir Alby, blessé, du Labyrinthe, avant la fermeture des portes, Thomas va les rejoindre pour tenter de les sauver.

Jusqu'à cet incident, tous les blocards étant resté dans le labyrinthe la nuit sont morts, attaqués par les griffeurs. Mais Thomas va réussir à tuer l'une de ces créatures, et les trois hommes sortiront vivant du labyrinthe le lendemain matin. Après cette nuit mouvementée, Thomas, Minho et quelques autre blocards retournent dans le labyrinthe pour étudier le corps de la créature tuée par Thomas. Ils récupèrent un morceau d'une patte mécanique, contenant le chiffre 7 et les lettres WCKD.

dylan-o-brien-le-labyrinthe-film-wes-ball

A partir de ce moment-là, de nombreux changements vont se produire. Alors que l'arrivée d'un nouveau blocard avait lieu une fois par mois, dès le lendemain de son introduction dans le labyrinthe, l’ascenseur apporte un nouvel individu... Teresa, la première femme à se retrouver envoyée dans le bloc en 3 ans. Lorsque celle-ci se réveille, elle prononce le mot "Thomas". Un papier, dans sa main, indique "C'est fini, il n'y en aura pas d'autres".

kaya-scodelario-prete-ses-traits-a-teresa

Parmi les autres changements, Thomas et Minho découvrent que la section 7 est restée ouverte alors qu’elle aurait du se refermer suite au système de rotation habituel des blocs. Cela leur permet d'accéder à une partie du labyrinthe qu'ils ne connaissent pas, guidés par le morceau de patte. Ils trouvent alors ce qui semble être une porte vers l'extérieur, mais la labyrinthe se met à changer et ils sont obligés de rebrousser chemin pour regagner le bloc.

A leur retour, Teresa est réveillée. Elle possède des capsules de ce qui pourrait être un sérum, ils décident de l'utiliser pour sauver Alby. Is se rendent notamment compte que le sérum permet de retrouver une partie de sa mémoire. Un autre changement majeur va se produire. La nuit venue, les portes du bloc ne vont se refermer, permettant aux griffeurs d'attaquer la communauté.

Thomas s'injecte le sérum afin de comprendre pourquoi les hommes victimes de piqures semblent l'accuser d'être responsables de ce qui se passe. Il découvre que lui et Teresa font partie de l'organisation WCKD (pour World In Catastrophe : Killzone Experiment Department, mais Wicked, comme ils le prononcent, signifie également "méchant" en anglais) et qu'ils ont contribué à envoyer les autres dans le bloc.

Tout au long du film, plusieurs thèmes sont abordés de façon plus ou moins subtile et intelligente, nous allons les étudier dans la page suivante.

N'hésitez pas à réagir en commentaires pour contribuer aux théories et analyses.

1 2 3 4 5 6

4 comments

  1. Romain 25 décembre, 2014 at 20:16

    Bonjour, comment les coureurs ont-ils pu faire une maquette d’un labyrinthe “dont le plan est modifié chaque nuit” ??

  2. Laurent 5 septembre, 2018 at 14:51

    Comment le chef des blockeur à t’il réussi à sortir en passant après les autres qui étaient les seuls a avoir la clé et qui ont fermé tout les murs derrière eux pour écraser les griffeurs ?

    Comment peuvent il faire une maquette d’un labyrinthe en mouvement ?

    Thomas arrive et trouve la sortie en quelques jours, là où les coureurs ont mit plus de 3 ans. c’est invraisemblable.

  3. Laurent 5 septembre, 2018 at 15:28

    Pourquoi risquer la vie des blockeur qui sont sensé être les sauveurs de l’humanité et être étonné du nombre de survivants ?

  4. Vincent DuDouze (@Vouze) 11 septembre, 2018 at 15:56

    @Laurent, @Romain : Voici ce que j’en ai compris :

    On dit “blockard” pas “blockeur” (en anglais “block” signifie “quartier”. Ca signifie donc “habitant du quartier”)

    Comment le chef des blockards est sorti : c’est une élypse narrative. Ca aurait été trop long de te montrer Thomas et Minho faire le tour pour aller chercher Alby.

    Le “Maze” est plus un labyrinthe à la Pac-Man, qu’un véritable labyrinthe. Il y a donc plusieurs chemins pour aller au même endroit.

    D’ailleurs les anglais ont deux mots : Maze et Labyrinth.

    Le titre original du film et du livre est “Maze Runner” (le courreur de labyrinthe). Or un “Maze” a plusieurs entrées et sorties, et plusieurs chemins pour aller d’un point à un autre. Un “labyrinth” a une seule entrée et une seule sortie, et un chemin unique pour aller d’un point à un autre.

    Les coureurs ont très certainement fait un plan des murs constants du labyrinthe. Dans le livre, ils ne font que cartographier les différences d’un jour à l’autre. Dans le livre, ces différences tracent des lettres qui forment des mot de passe pour ouvrir la sortie. Dans le film c’est la séquence des numéros de quartier dont un s’ouvre chaque jour, qui ouvre la porte de sortie.

    Thomas se sert des connaissances des plus anciens blockards. Dans le film il n’aurait pas eu le temps d’étudier l’ordre d’ouverture des quartiers.

    Pourquoi risquer la vie des blockards : apparemment, le stress et la réflexion nécessaire pour sortir du labyrinthe permet de booster la création d’une enzyme qui permet de contrer la braise (la maladie qui a décimé l’humanité). Ils sélectionnent donc des enfants ayant un faible taux de cette enzyme et les exposent à un danger réel.

    Thomas est un surdoué, ce qui lui permet de résoudre plus rapidement les énigmes du labyrinthe.

Leave a reply