Star Wars 9 : Explication du film et de la fin de la Saga Skywalker

Les questions de l'Ascension de Skywalker

Les boussoles Sith

On découvre dans l'Ascension de Skywalker l'existence de deux "boussoles", artefacts Sith, permettant de trouver la planète Exegol. Absente de toute carte, c'est la planète des Sith, là où se trouve le trône Sith. Pour les amateurs de la saga, le jeu vidéo Knights of the Old Republic (KotOR), il pourrait s'agir de cette planète où les Jedi sont partis...et sont revenus en devenant les premiers Sith.

Quoiqu'il en soit, il existe deux boussoles pour mener à Exegol. L'une présente sur une planète inconnue vue au début du film et qui est récupérée par Kylo Ren. C'est d'ailleurs la seule boussole qui sera utilisée, car elle sera ensuite récupérée par Rey en exil sur Ach-To sur la carcasse du Tie Fighter de Ren.

La seconde était gardée à proximité de l'Empereur, sur l'Etoile de la Mort, ce qui explique le voyage des héros sur Pasaana puis Kef Bir, lune d'Endor où reposent les restes de la bataille du Retour du Jedi. Récupérée par Rey, cette boussole sera détruite de la main de Kylo Ren.

Les Chevaliers de Ren

Paragraphe difficile...

Etaient-ce les camarades de Ben Solo à l'école Jedi de Luke Skywalker qui se sont retournés contre lui ? Certainement. Pas vraiment Chevaliers Jedi ni Seigneurs Sith donc, ils étaient fidèles à Kylo Ren jusqu'à ce que celui-ci ne redevienne Ben Solo, moment où il s'affranchiront de lui, écouteront l'Empereur au point de le combattre.

Peut-on en dire plus ? Peut-être, mais pas énormément.

1000 générations de Jedi...

Derrière le pouvoir de Rey lors de son affrontement final avec Palpatine, on peut entendre les voix de Leia, Luke, mais aussi Yoda ou Mace Windu. Comme Luke en fantôme de la Force lui a dit plus tôt sur Ach-To, 1000 générations de Jedi vivent en Rey à cet instant, lui procurant la Force nécessaire pour affronter son grand-père... lui-même animé par la Force des Sith avant lui.

En plus de cette Force, Rey est protégée par deux sabres laser. Celui de Luke Skywalker, artefact devenu presque mythique dans cette dernière trilogie. Mais aussi celui de Leia ! On apprend donc qu'elle a été formée aux arcanes de la Force par Luke il y a quelques années (certainement après le Retour du Jedi), ce qui explique sa maîtrise et sa connaissance de ce pouvoir.

Les deux sabres de Luke et Leia permettent donc de supporter Rey dans le combat, comme deux parents - spirituels - peuvent l'aider à s'affirmer, et vaincre sa destinée "génétique". Elle ne sera pas Sith comme son grand-père, mais Jedi comme ses mentors, ses parents adoptifs.

Les fans de Marvel pourraient dire "He may have been your [grand]father, [girl]. But he wasn't your daddy."

L'Ascension de Skywalker

La conclusion de cette trilogie marque quelques points puissants. La disparition définitive (?) de la généalogie des Skywalker. Apparue avec Anakin dans l'Episode I, force est de constater que tous les Skywalker sont morts à la fin de l'Episode IX. Luke, Leia, même Ben Solo ont passé l'arme à gauche, mettant fin à une descendance mythique dans le coeur des fans... et dans l'histoire des Jedi.

Cependant, les Jedi ne sont pas morts, et l'on peut voir Rey prendre soin des ouvrages fondateurs de l'ordre. Nul doute qu'elle saura en prendre soin, épaulée par les différents fantômes de la Force de ses prédécesseurs qui se feront une joie de l'aider.

La puissance de la fin de l'épisode réside évidemment dans le choix du nom de famille de Rey, qui décide de se faire nommer Rey Skywalker, en hommage à Luke et Leia, ses parents adoptifs d'une certaine manière. Elle rejette ainsi le nom de Palpatine qui lui annonçait une destinée bien plus noire.

Elle enterre les sabres de Luke et Leia, mais utilise un nouveau sabre, jaune. Ce jaune rappellera aux fans l'Ordre des Jedi Sentinelles, cercle Jedi ayant pour base l'équilibre entre la Force et les aptitudes physiques.

On peut donc penser que de part son érudition dans les livres Jedi, Rey décide d'ouvrir une nouvelle page dans l'histoire de ces derniers. Elle sera une Jedi Sentinelle, dans une nouvelle école de pensée et de formation Skywalker, nom définitivement fait pour être inscrit au firmament de l'histoire des Jedi...et du cinéma.

1 2 3 4

1 comment

  1. Ludo 3 juin, 2020 at 13:13

    très bon article, merci.
    Il est vrai que cette nouvelle trilogie et notamment ce dernier opus à été fort. Fort en nouveau questionnement. Fort en déception dans certain cas et fort en mythologie Star Wars. Beaucoup de référence à l’univers des séries / livres / même de l’U.E. Ca à tout de même fait plaisir de voir que ce film a intégré tout cette histoire et n’a pas simplement fait du tout neuf sans aucun lien avec le passé de SW.

Leave a reply