A la poursuite de demain, critique de l'ambitieux film de Disney

A la poursuite de demain est un film riche de nombreux sujets de Science Fiction tout en sachant parler à tous les publics.

Critique d'un film ambitieux qui confirme le talent d'adaptation de Disney à tous les styles.

Synopsis

Casey, une adolescente brillante et optimiste, douée d’une grande curiosité scientifique et Frank, un homme qui fut autrefois un jeune inventeur de génie avant de perdre ses illusions, s’embarquent pour une périlleuse mission. Leur but : découvrir les secrets d’un lieu mystérieux du nom de Tomorrowland, un endroit situé quelque part dans le temps et l’espace, qui ne semble exister que dans leur mémoire commune... Ce qu’ils y feront changera à jamais la face du monde… et leur propre destin !

Critique

Plutôt habitué au genre fantastique qui est dans le pur cœur de métier de ses grands classiques (Cendrillon en 2015, Into The Woods fin 2014), Disney tente l'aventure du film de Science Fiction pur. Ce n'est pas un premier essai car nous avions eu le droit à un très moyen Tron : L'Héritage en 2010. Mais le tremplin du film d'animation Disney / Marvel Les Nouveaux Héros démontre qu'il y a une belle place à occuper. A la poursuite de demain ressemble à un crash-test du film 100% Disney et 100% Science Fiction, voici notre bilan !

Critique garantie no spoilers. Nous vous invitons à lire l'analyse du film pour plus de détails et explications 🙂

Un scénario très intéressant !

tomorrowland_explicationDamon Lindelof a travaillé un excellent scénario. Il avait précédemment travaillé sur  Star Trek Into Darkness et Prometheus. Il maîtrise donc le registre science fiction et sait l'appliquer à un film d'action-aventure. A la poursuite de demain est très clairement un grande aventure de science fiction et le scénario est très cohérent. Nous avons noté relativement peu d'incohérences (en tout cas beaucoup moins que pour Interstellar !). Le film Tomorrowland se distingue donc autrement : sur les thématiques qu'il aborde.

Car Casey Newton est une jeune fille engagée et révoltée par le monde dans lequel elle vit. La guerre, la pollution, la famine, le nucléaire sont des sujets clairement dénoncés au travers des yeux de l'héroïne. Disney aurait signé un film engagé ? Peut-être que oui, dans le fond. Sans rien dire sur le film, l'état pitoyable de la planète Terre est dénoncé à plusieurs reprises dans le film. Cela reste tout de même des sujets très généraux et auxquels il est facile de faire adhérer le public.

Sauf que le second thème est déjà plus étonnant de la part de Disney : la relation d'amour entre Athena et Frank Walker pourra en "déranger" plus d'un... Sans pour autant aller dans de grandes démonstrations physiques, il s'agit quand même d'un homme ayant la quarantaine et d'une jeune fille de douze ans. Cette intrigue est somme toute très bien menée et particulièrement intéressante. Que certains spectateurs se sentent mal à l'aise lors de certaines scènes ne serait pas étonnant... Nous restons relativement surpris par cette idée mais adorons aussi cette liberté scénaristique !

TOMORROWLAND

Ce qu'il faut retenir est surtout que le film dure 2h10 et que le rythme est parfaitement adapté pour tenir la distance. Alternant entre scènes d'actions parfois très musclées et ralentissements permettant de bien dérouler l'intrigue, A la poursuite de demain est très bien équilibré.

Pour mettre en action ce très bon scénario, Brad Bird (Les Indestructibles, Mission : Impossible - Protocole fantôme) signe une magnifique réalisation pleine de bonnes idées. Malgré la présence constante d'effets spéciaux, la caméra navigue aisément sur ces fonds verts dont on oublie complètement qu'ils sont nécessaires.

Un casting impeccable

Mais quel public Disney cible avec A la poursuite de demain ? Il s'agit d'un film de science fiction intelligent et dont certaines thématiques sont étranges. L'héroïne, Casey Newton (Brittany Robertson) est une jeune femme que l'on imagine avoir entre 18 et 25 ans maximum, preuve qu'il est possible de donner du cinéma intelligent autre que Twilight, Divergente et autres à nos adolescents ! Athena (Raffey Cassidy) est la seconde protagoniste d'importance du film et est beaucoup plus jeune, environ 12/15 ans. Les deux actrices sont excellentes, avec une mention spéciale pour Raffey Cassidy qui n'a pas le rôle le plus simple.

TOMORROWLAND

Entre ces deux jeunes, on retrouve Georges Clooney en quarantenaire déçu et ronchon. Il campe parfaitement bien le personnage de Frank Walker et ses altercations avec David Nix (Hugh Laurie) sont intenses. On ne demande qu'à revoir ces deux acteurs ensemble dans un même film.

Bilan ?

Que manque-t-il à Tomorrowland pour attendre les 5 étoiles ? Environ 30 ou 40 minutes de plus pour approfondir la situation actuelle de la ville de Tomorrowland et le rôle de David Nix n'auraient pas été du luxe !

C'est un très bon film qui sait parler à toutes les générations, qui est rythmé tout en sachant prendre le temps de poser l'histoire et qui est cohérent !

Que demander de plus à un film de science fiction que de nous faire rêver autour d'une bonne intrigue ?

Tomorrowland_movie_logo

Laisser un commentaire