Dracula : Explication et analyse de la série de Steven Moffat et Mark Gatiss sur Netflix

L'adaptation de Steven Moffat & Mark Gatiss

Dracula, comme on peut l'attendre de Steven Moffat & Mark Gatiss, est une relecture du mythe, assez proche de l'œuvre de Bram Stocker... tout comme Sherlock l'était de celle de Conan Doyle.

Historiquement, Bram Stocker a écrit son roman épistolaire en 1897...avant de connaître un succès qui ne se dément pas au travers des époques, comme en témoignent les nombreuses adaptations plus ou moins réussie. On pense évidemment au Nosferatu de Murnau, mais aussi les adaptations de 1931 avec Bela Lugosi ou encore le Cauchemar de Dracula en 1958 (attention, on parle du premier, pas de l’ensemble de la saga de la Hammer, plus ou moins réussie).

Dans une temporalité plus contemporaines on trouve évidemment le chef d'œuvre de Coppola de 1992 avec Gary Oldman, Winona Ryder, Keanu Reeves et Anthony Hopkins, mais aussi la parodie de Mel Brooks Dracula, Mort et Heureux de l’Être, qui reste, étonnamment, dans son schéma, un des plus proches de l'œuvre de Bram Stocker (le ton en moins).

On oubliera pour des raisons évidentes le Dracula Untold de 2014.

De facto, cette adaptation de l’auteur de Sherlock et Doctor Who est clairement une des plus modernes, mais aussi une des plus respectueuse de l’esprit qui anime le célèbre Comte des Carpates. Les amateurs de Sherlock retrouveront un peu du célèbre détective dans le vampire !

Lire la suite : les pouvoirs et faiblesses de Dracula

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

3 comments

  1. Andy 17 janvier, 2020 at 14:11

    sur les divers rebondissements de l’intrigue, les mystères de liés à certains personnages ou encore les libertés prises

  2. EddieColeman 17 janvier, 2020 at 14:12

    les films sur les forces obscures sont parfois très terribles. Il n’est pas toujours possible de regarder

Leave a reply