Dracula : Explication et analyse de la série de Steven Moffat et Mark Gatiss sur Netflix

Les légendes et mythes autour du vampire

Beaucoup de légendes circulent sur les points faible du vampire. On pense notamment à la peur des crucifix, des textes sains / objets religieux, l’exposition au soleil ou le pieu planté dans le cœur.

Le pieu planté dans le cœur est le seul moyen de tuer les vampires, à condition que le pieu ait été planté par un autre que le vampire. En d’autre terme, un vampire ne peut pas se suicider, c’est ce que l’on apprends notamment de Jonathan Harker.

transformation de dracula

Pour le reste, on découvre petit à petit que Dracula, au début insensible aux crucifix (dans le couvent), y prends peur petit à petit. On découvre alors par les recherches et le reveal final que Dracula apprends de ses proies. Ainsi, si les proies sont convaincues qu’un vampire meurt face au soleil ou a peur des objets sains, alors Dracula petit à petit développera une peur de ces choses.

On découvre à la fin de l’épisode 3 que Dracula ne craint nullement le soleil, et certainement pas non plus les symboles religieux. Comme il le dit dans l’épisode 2 : il est temps qu’il dévore des athées !

Il n’a qu’une peur : celle de la mort. C'est là toute la force de la révélation finale, et l'image qu'en a Zoé. Si Dracula est fasciné par Lucy, c'est qu'elle ne craint pas la mort. Inversement, il craint la croix pas uniquement par "mimétisme" du sang qu'il boit, mais aussi car elle symbolise le fait que Jésus ne craignait pas non plus la mort.

Lire la suite : les analogies avec le livre de Bram Stocker

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

3 comments

  1. Andy 17 janvier, 2020 at 14:11

    sur les divers rebondissements de l’intrigue, les mystères de liés à certains personnages ou encore les libertés prises

  2. EddieColeman 17 janvier, 2020 at 14:12

    les films sur les forces obscures sont parfois très terribles. Il n’est pas toujours possible de regarder

Leave a reply