Explication et analyse de Jupiter : le destin de l'Univers

Les clins d'oeils de Jupiter : le destin de l'Univers

Jupiter : le destin de l'Univers regorge de références à d'autres films. Essayons de les retrouver.

Les films d'extra-terrestres : Comme nous l'avons vu dans la page suivante, la présence des Veilleurs est une référence à tous les films d'extra-terrestres classiques. On pense aux look des E.T de The Arrival, Rencontre du troisième type etc...

JUPITER vaisseau spatialStar Wars : Restons dans les extra-terrestres avec les clins d’œil à Star Wars. Si Jupiter : le destin de l'Univers est clairement LE space opera des Wachowski, il n'en respecte pas moins son ainé, et lui fait de nombreuses références. On pense ainsi à une scène d'entrée de vaisseau spatial dans la station où le plan est identique à celui de l'arrivée du Faucon Millénium sur l'Etoile Noire, ainsi qu'à la sortie du tourbillon de Jupiter qui est quasiment identique à la sortie du même Faucon Millénium de l'Etoile de la Mort. Coïncidences ? Certainement pas !

L'Egide est quant à elle à elle seule un hommage à Starfleet de Star Trek. Chargée de faire respecter la paix dans l'espace, elle est composée de membres venant de diverses civilisations, et de nombreuses espèces cohabitent dans le même vaisseau.

action_jupiter_ascending

Caine se bat

Le Lycanthien Caine Wise (Channing Tatum) est à lui seul de son côté un hommage aux films de loup-garous, et on ne peux pas ne pas penser à Oz dans Buffy contre les Vampires quant il regarde Jupiter Jones...

Mais Andy et Lana Wachowski savent aussi faire des références à leurs propres films ! Ainsi, il y a beaucoup de Matrix dans les combats de Jupiter : le destin de l'Univers (merci au bullet time, toujous aussi réussi). De la même manière, il y a beaucoup de Néo dans Jupiter Jones. Elle refuse d'accepter sa place de Reine (tout comme Néo refusait d'être l'élu). Qui plus est, Jupiter comme Néo est une récurrence, une réincarnation d'un personnage ayant existé.

Jupiter reineLa réincarnation est d'ailleurs un des thèmes clé des Wachowski. Vue dans Matrix, et surtout dans Cloud Atlas (lire notre critique ici). Mais ce n'est pas le seul ! L'autre thème clé de la fratrie est l'utilisation de l'homme comme matière première. Nous l'avons vu dans notre analyse de Cloud Atlas (lire ici), le cannibalisme en était un des thèmes majeurs. Dans Matrix, les êtres humains ne sont que des piles électriques pour les robots. Dans Jupiter : le destin de l'Univers, nous retrouvons la même chose : les êtres humains sont des matières premières pour produire le sérum de jouvence qui permettra à la famille Abrasax d'être éternelle et riche. Tout comme le faisait Cloud Atlas, Jupiter : le destin de l'Univers est un vrai hommage au chef d'oeuvre Soleil Vert (Soylent Green) de Richard Fleischer avec Charlton Eston. Petit rappel, dans Soleil Vert, les humains sont tellement nombreux qu'ils ne mangent qu'un produit, le soylent green, qui n'est autre qu'un amas de protéines produit par les corps des morts recyclés.

Enfin, voici une galerie photo du film !

N'hésitez pas à réagir en commentaires pour contribuer aux théories et analyses.

1 2 3 4 5 6 7 8 9

3 comments

  1. Matt 9 février, 2015 at 18:12

    ou alors c’est une référence au Silence dans Doctor Who: présent depuis le début, qu’on oublie des qu’on détourne le regard, on ne fait pas attention a eux, et ils guident les hommes

  2. Nicolas PasContent 16 février, 2015 at 10:35

    Analyse sympa mais limité au niveau des clins d’oeils . On peut parler aussi de Retour vers le futur , Blade Runner , la mythologie Grec ( la statue de Persée tenant la téte de Meduse dans le vaisseau de Balem … ) voir Men in Black pour l’effacement de mémoire … Mais il y en a tropppppp . Ce film est à voir plusieurs fois je pense , tout comme Cloud Atlas

Leave a reply