Interstellar : Explication et analyse du film de C.Nolan

Le tesseract ou la bibliothèque de la fin d’Interstellar

Qu’est le terreract dans Interstellar ?

Primo, il faut oublier ce que le tesseract nous rappelle. A part pour quelques physiciens, le tesseract est un cube bleu surpuissant qui permet à Loki d’ouvrir une porte dans l’espace afin que les Chitauri envahissent Manhattan dans The Avengers. Et bien le tesseract n’a rien à voir avec cela dans Interstellar.

Diagramme de Schlegel d'un hypercube ou Tesseract (source : Wikipedia)

Diagramme de Schlegel d'un hypercube ou Tesseract (source : Wikipedia)

Non, ce qui est appelé tesseract dans Interstellar est effectivement un vrai tesseract, ce qui est géométriquement parlant la projection en 4 dimensions d’un cube. Comme pour les trous de ver, nous ne nous appesantirons pas plus, n’ayant pas fait d’études assez poussées en géométrie euclidienne ou non euclidienne à 4 dimensions (NDLR : Nous en sommes d’ailleurs désolés).

Bref, un cube en 4 dimensions, si la 4e dimension est le temps, cela nous donne une bibliothèque… et nous raccroche donc à Interstellar où, à la fin du film, Cooper pénétrant dans le trou noir est alors envoyé dans un cube donnant sur la chambre de sa fille dans laquelle il peut alors naviguer dans le temps. Nous sommes donc bien alors dans un tesseract, dans le sens où nous avons un cube (tridimentionnel) dans lequel nous pouvons voyager dans le temps (la quatrième dimension).

bibliothèque_interstellarCe voyage dans le temps est la plus importante rupture entre la science telle que nous la connaissons et nous pouvons l'envisager (trou de ver, trou noir) et la pure spéculation (retour dans le passé). Le postulat du film Interstellar, souvent rappelé par les membres de l'équipage est que le voyage dans le passé est impossible. Le temps peut se contracter, s'étendre, ralentir, accélérer... mais pas reculer ! Le tesseract est une nouveauté pour Cooper à laquelle il n'était pas préparé.

Au sein de ce tesseract, Cooper est en mesure alors de communiquer avec sa fille en utilisant la puissance de la gravité du trou noir. Dans les faits, un trou noir étant issu (toujours en théorie) d’une étoile qui s’effondre sur elle-même, rien ne peut s’y échapper par effet gravitationnel. Devant tant de compacité (le poids d’une étoile sur un volume infime), le champ gravitationnel du trou noir absorbe tout, la gravité y régnant étant alors gigantesque. C’est en utilisant justement la puissance de la gravitation du trou noir que Cooper peut donc communiquer avec sa fille, et lui transmettre les messages. D’abord par la position de la poussière sur le sol, puis par la chute des livres, et enfin par les vibrations des aiguilles de la montre.

Qui a créé le tesseract d'Interstellar ?

Une question subsiste : Quelle est l’origine de ce tesseract ? La phrase de TARS « les êtres du bulk ferment le tesseract » semble indiquer que ce dernier est maîtrisé par une technologie. « Les êtres du bulk » pouvant être assimilés aux êtres vivants évoluant dans le volume qu’est le trou noir.

Cooper émet l’hypothèse que le tesseract puisse être créé par des êtres humains dans le futur, maîtrisant alors suffisamment la technologie en 4 ou 5 dimensions pour créer ce type d’univers.

mcconaughey-interstellarMaîtrisant cette technologie, et donc potentiellement les voyages temporels, ils auraient alors créé le trou de ver pour aider l’humanité du passé. Sachant que Cooper allait s’éjecter dans le trou noir, et connaissant l’histoire, les créateurs du tesseract auraient donc créé ce dernier afin de pouvoir aider Cooper à communiquer avec sa famille, révélant donc la singularité du trou noir, et par conséquent, sauvant l’humanité.

Une autre théorie « classique » de la science-fiction serait que cette création, et donc cette technologie soit d’origine extra-terrestre. Rien dans le film ne nous l’indique clairement, cependant, on peut toujours émettre le doute avec la phrase de TARS : « Les êtres du bulk » ? Pourquoi n’aurait-il pas dit les humains ?

Enfin, une troisième théorie émerge qui est celle de l’expérience de mort imminente. Mann indique à Cooper que ses enfants sont la dernière chose qu’il verra avant sa mort. En s’éjectant dans le trou noir, et en se confrontant violemment à la mort (comme l’indique le poème cité maintes fois par le père du Dr Brand « N’entre pas sans violence dans cette bonne nuit »), il accède à un nouveau pouvoir lui permettant de communiquer avec sa fille (la dernière chose à voir avant sa mort), par l’intermédiaire du tesseract qu’il aurait alors lui-même créé.

Si l’origine du tesseract est inconnue, sa finalité l’est : sauver l’humanité en permettant à Cooper de révéler à sa fille la singularité du trou noir…et donc de résoudre l’équation permettant aux hommes de maîtriser la gravité et de survivre dans l’espace.

Cependant, même si elle semble fluide et claire au premier regard, la fin d’Interstellar n’est pas finalement si simple après réflexion. Penchons-nous dessus…

Lire la suite : La fin d’Interstellar

N'hésitez pas à réagir en commentaires pour contribuer aux théories et analyses.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

5 comments

  1. Sam 28 juillet, 2019 at 17:38

    En quoi la puissance de gravitation du trou noir peut-elle permettre à Cooper de communiquer avec sa fille ? Et quelle est cette équation que Murph parvient à résoudre ?

  2. Hanakin 10 février, 2020 at 00:15

    C’est pas logique que se soit des humains du futur évolué qui tente de sauver la Terre car si ils permettent a Cooper de communiquer avec sa fille pour sauver et faire évoluer l’humanité comment ont ils évolué en premier ? on tourne en rond 🙂

Leave a reply