Invisible Man : explication du film et de la fin

The invisible man

Les thèmes du film

La plupart des récits réussis reposent sur une structure en trois actes, et leur enchaînement fluide. Par exemple, le film Inception a, en gros, trois blocs principaux : une introduction au monde du film et aux personnages principaux, la préparation de la mission ultime, puis la mission ultime.

Ce qui rend le blocage narratif convaincant et efficace, c’est que, généralement, chaque bloc a un début, un milieu et une fin. Cela signifie qu’ils fonctionnent comme un récit dans un récit. Une partie de ce qui rend cette adaptation du récit de l’home invisible si captivante est qu’il s’agit tout autant d’une histoire sur les dangers des relations toxiques et de la violence émotionnelle que d’un film de genre, angoissant et fantastique.

trauma policiers

Tout repose autour de Cécilia et de son point de vue, avec en arrière plan, le regard des autres, pour la plupart des hommes blancs, surtout lorsqu’il s’agit de la juger ou de la manipuler. Si on peut discuter de quelques maladresses sur la dimension “santé mentale” du personnage persécuté, le reste des thèmes est plutôt traité finement, sans basculer dans la caricature excessive. Le film est féministe mais sait jouer avec brio des zones grises.

Ce refus du “tout noir ou tout blanc”, cette tentative de ne pas être trop manichéen, offre une atmosphère et un contraste dramatique satisfaisant, notamment à la fin. Le personnage a évolué et est maintenant capable de se défendre. Cecilia réussit à surmonter des obstacles fantastiques et vaincre une “créature fantastique”, mais ce qui est peut-être encore plus important pour elle, c’est qu’elle apprend à être indépendante, à se respecter et à identifier ce qui est toxique et néfaste pour elle. Le film montre les dommages d’un comportement abusif et comment il peut engendrer de la violence en réponse.

Page suivante : Mais qui est l’homme invisible ?

Total
15
Shares
8 commentaires
  1. Peut-être que vous-même pouvez trouver ici différents films que vous pouvez regarder gratuitement https://skstream.tube/biopic/ Le site est très approprié pour vous et vous devriez l’étudier vous-même, car il y a beaucoup de films sympas.//

  2. J’ai regardé le film avec mon père et sa théorie est que Cecilia aurait cherché à obtenir l’héritage de son mari avec la complicité de Tom. Mais, que les deux voulant chaqun une plus grande part du gâteau auraient développé une rivalité ce qui expliquerait les scènes de violence entre l’homme invisible et Cecilia. Ceci appuyé par le comportement innocent d’Adrian au dîner de fin et par la capacité à garder son sang froid de Cecilia pour tuer son mari. Et ainsi de suite les autres éléments du film collent plutôt bien à cette théorie.

  3. Vous feriez mieux de vous trouver les meilleurs films ici Il y en a une grande sélection ici et je pense que vous serez curieux de tout découvrir, mais alors voyez par vous-même.

  4. je me suis ennuyé du début à la fin. j’en ai marre de ces films pour bobos intellos à 2 ronds, y a rien d’intéressant tout au long du film. vivement le prochain expandbable

  5. Personnellement, je me suis dit que j’avais loupé un détail qui prouve la culpabilité d’Adrian (j’ai vu la VF (pas par choix!)). Je trouverais très gênant que le film laisse la possibilité que Cecilia tue un innocent ; je ne ressens pas ça comme une subtilité du film.
    Il y a plein d’incohérences dans le film (certes, toujours avec ce genre de film, mais là évitables):
    – la plus patente : quand Tom lui dit que si elle accepte de revenir à Adrian, il pourra la faire blanchir du meurtre de sa sœur : on a du mal à imaginer comment il y arriverait
    – Adrian n’a pas l’air très baraqué, il a même l’air assez petit : pas cohérent avec l’impression que laisse l’homme invisible qui soulève Cécilia sans difficulté. Ou alors, ce serait justement une preuve qu’Adrian n’a jamais été l’homme invisible (mais il peut encore être le manipulateur, cause de tout ça).
    – mais Tom n’a pas non plus le profil physique de l’emploi… Ou alors, je me laisse influencer par Cecilia qui le traite de limace (dans la VF)…
    – dans les 2 cas, Cecilia entend la voix de l’homme invisible, voix qu’elle a forcément identifiée : cela accrédite pour moi le fait que le film est à prendre au premier degré, Cecilia a la preuve de la culpabilité d’Adrian. (A moins d’imaginer qu’ils ont la mm voix, étant frères… Un peu capillotracté…)
    – dans l’hypothèse où Cecilia tue Adrian, elle doit aller chercher le 2ème costume qu’elle a caché dans le dressing de la chambre, donc vu la maison, forcément loin de la salle à manger… Mais il est vrai qu’on ne sait pas combien de temps elle a mis, et ça peut expliquer qu’Adrian trouve le temps long ! (il tire la tronche avant de se faire occire… on ne sait pas dire s’il s’ennuie, ou si en l’absence de Cecilia il ne joue plus la comédie de l’homme charmant…)
    – Cecilia risque fort d’être soupçonnée du meurtre d’Adrian, puisque la police sait maintenant qu’un homme invisible est une possibilité à envisager…
    En réfléchissant, on doit en trouver plein d’autres !

  6. Je pense qu’on peut se mettre d’accord sur le fait qu’Adrian a réellement échangé la pillule de Cécilia par un placébo. Ce type d’acte est bien au delà d’une simple relation toxique, c’est un crime pénal passible de plusieurs années d’emprisonnement. Du coup, difficile de rester dans l’ambiguïté à la fin, malgré le fait que le film semble nous y pousser… !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent

Altered Carbon : explications de la fin et théories

Article suivant
Giordano-Giulivi_il-demone-di-laplace

Analyse du film Il demone di Laplace par Giordano Giulivi

Articles sur le même sujet