Explication et analyse de X-Men : Apocalypse

x-men-apocalypse_afficheSi X-Men : Apocalypse nous a en quelque sorte déçus à la Redak (retrouvez ici notre critique) par un certain manque d'ambition par rapport à Days of the Future Past, il n'en reste pas moins intéressant, et pose un univers et des questions intéressantes à étudier.

Comme d'habitude, cette analyse est évidemment 100% spoilers !

Commençons donc avec une navigation dans le temps comme seul ce générique peut nous le proposer ?

Des X-Men qui voyagent dans le temps

2011-X-Men-First-Class_1024x768Si le générique de X-Men : Apocalypse se présente comme un voyage temporel dans un tunnel montrant les plus grands moments de l'histoire humaine, cela n'est pas anodin. Tout d'abord car les X-Men dans cette "seconde mouture" ont collé à l'histoire. Non seulement l'histoire du comics, mais aussi l'Histoire avec un grand H.

X-Men : First Class se déroule en 1962. Année historique car marquant la crise des missiles de Cuba, mais aussi année précédant l'apparition de nos héros dans les comics !

X-Men : Days of Future Past a lieu 11 ans plus tard, en 1973. 1973 est l'année des Accords de Paris (que l'on voit dans le film d'ailleurs), accords scellant la fin de la guerre du Viêt-Nam.

x-men-days-of-future-past-peter-dinklage-bolivar-traskEnfin, X-Men : Apocalypse saute encore une décennie pour atterrir en 1983. Si aucun gros évènement de l'année est montré dans le film, on ne peut pas ne pas penser aux tensions de la guerre froide importantes cette époque. C'est l'année du programme de la Guerre des Etoiles (ou Strategic Defense Initiative) par Reagan.

Sans compter évidemment le début de First Class qui montre forcément la jeunesse d'Eric Lehnsherr à Auschwitz en 1944 et l'apparition de ses pouvoirs.

Chaque année traversée par les X-Men est une période charnière dans l'histoire des guerres humaines donc, et l'impact d'Apocalypse sur la dénucléarisation du monde n'est qu'une étape supplémentaire. De la guerre totale en 1944, du risque de guerre en 1962, l'idéal de paix de 1973 et les peurs viscérales de 1983, finalement le monde ne fait que d'aller plus vers la paix, et Apocalypse accélère ce mouvement... pour mieux contrôler la planète.

doctor_who_generiqueOn critiquera cependant la saga pour ne nous avoir pas assez fait voyager dans ces périodes. On ne se sent pas plus dans les années 60 dans First Class que dans les années 80 (à part la séquence Sweet Dreams) durant Apocalypse. Pour cela, l'ambiance est mieux retranscrite dans un épisode de Doctor Who.

Mais d'ailleurs, un voyage dans un tunnel temporel en générique d'introduction... cela ne vous rappelle pas ce même générique de Doctor Who ? Coïncidence ? Nous ne pensons pas...

Lire la suite : les personnages d'X-Men : Apocalypse

N'hésitez pas à réagir en commentaires pour alimenter le débat de vos idées !

1 2 3 4 5 6 7

1 comment

  1. Vince 23 mai, 2016 at 14:43

    Et le gros mutant vaincu par Angel dans la cage, qui est-ce ? Le Colosse (Blob) ? C’est possible, puisque celui de Wolverine Origin a été effacé de la timeline…

Laisser un commentaire