Westworld saison 2 : explications et théories

La scène post-générique de Westworld

L’homme en noir a été l’un des points d’accroche de cette saison les plus importants et les plus intéressants. Sa perte dans la folie du jeu, son incapacité à faire la différence entre le parc et le réel lui auront couté sa santé et sa fille. Mais avant tout ce qui nous aura intéressé et questionné c’est la condition de William. Au fil des épisodes, le doute s’installe sur sa nature d’humain. Lui-même s’était pris à douter dans l’épisode 9. Pour autant, il ne trouva aucune preuve sur sa potentielle nature d’hôte.

L’épisode final de Westworld ne laisse pas non plus place au doute concernant sa nature. Il semble humain, et rien ne va dans le sens contraire. On le voit même à la toute fin encore en vie bien que grièvement blessé. Mais ça, c’était avant la scène post-générique qui est venu tout chambouler.

Dans cette dernière il est en effet possible de voir William se rendre dans la forge, il la découvre alors dévastée, mais c’est autre chose qui va le faire réagir : un hôte à l’apparence d’Emily. Il se dit alors avoir eu raison concernant sa fille tuée plus tôt. Mais il va alors comprendre quelque chose d’horrible : c’est lui qui est un hôte. Ou du moins, sa conscience est testée.

En effet, Emily va prendre la place de Dolores avec Bernard ou de William avec James Delos, et évaluer la fidélité de la construction numérique de l’homme en noir. Celui-ci va comprendre cela très vite, et semble bien le prendre malgré sa situation.

Pour autant, cela pose question, car on a bien vu que ce dernier était toujours en vie, et pas un hôte à la fin de la saison. Serait-il donc finalement mort ? Ou bien est-ce une copie numérique de ce dernier ? Plusieurs possibilités, mais la bonne nouvelle, c’est qu’il est inutile de partir trop loin en spéculations puisque Joy et Nolan ont expliqué le sens de cette scène. Ainsi, la première déclare « Le chapitre qui se passe après le générique est un petit morceau de ce qui viendra dans le futur ». Cela ne nous explique pas ce qu’il en est de William ou Emily, mais nous fixe enlève quelques possibilités, ce qui reste bien venue.

Nolan rajoute : « On nous dit explicitement que nous ne sommes pas dans le système. Et nous voyons les ruines de ce système justement. Cela suggère donc que nous sommes plus loin dans le futur. ». Joy est un peu plus explicite sur la nature de William, et surtout nous donne des indices sur la suite. Car cette scène et ce saut dans le temps en pause évidemment beaucoup !

« Pour clarifier, nous ne disons pas nécessairement que William est un hôte. […] C'est certainement une séquence qui indique une direction que nous allons suivre. […] Dans un avenir lointain, le monde est radicalement différent. Plutôt détruit, pour ainsi dire. Un personnage à l'image de sa fille - sa fille est maintenant morte depuis longtemps - est revenu pour lui parler. Il se rend compte qu'il a vécu cette boucle encore et encore et encore. La boucle primaire que nous avons vue cette saison, ils l'ont répété, testant à chaque fois pour ce qu'ils appellent "la fidélité", ou peut-être une déviation. On laisse l'impression que ces tests vont continuer. Cela tease une autre timeline, avec laquelle nous jouerons un jour. On en verra un peu plus, comment ils en sont arrivés à cet endroit, et ce qu'ils testent. »

 

Page suivante : Augures d'innocence

1 2 3 4 5 6 7 8 9

3 comments

  1. ERIC 8 juin, 2018 at 14:00

    A mon avis, la timeline 1 doit être séparée en 2 si on se base sur les costumes de Bernard. Il manque la partie entre le moment ou Bernard et Charlotte localise Abernathy et ou l’on retrouve Bernard et Abernathy prisonniers des confédérés.

  2. Pascal 21 juillet, 2018 at 22:11

    Bonjour,
    Je viens de découvrir votre site et comme je suis un fan de Westworld, je suis comblé par votre analyse (et celui d’autres films comme le film ghostland). Mais je ne comprends pas ce que viens faire ce poème sur cette page.
    En quoi concerne t-elle l’analyse de la série?
    Merci d’avance pour votre réponse
    Pascal de lingerieliz.com

Leave a reply